QUOI

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2012

MARAUDE DU 26 JANVIER 2012.

Cliquer ICI

UNE NOUVELLE ACTION POUR LES PATRIOTES DEFAVORISES...

Oscar 1.JPG

 

Les français sont

les premiers touchés

par la crise.

 

Nous continuons notre humble travail d'aide aux patriotes défavorisés.

Les besoins sont immenses, nous aimerions faire plus.

Il serait nécessaire d'élargir ce type d'actions

mais, à notre échelle nous sommes heureux d'aider quelques familles.


 

Vous serez touchés par la gentillesse d'Anne et sa disponibilité,

mais ce que vous ne savez pas,

c’est que derrière ce sourire se cache des choses bien difficiles à vivre.

Travaillant à temps partiel, elle élève seule ses deux filles.

Avec ses modestes revenus elle doit payer la cantine,

la garderie du soir, les centres de loisirs...

Tout cela coûte fort cher, si on y ajoute les frais d'avocat pour "le papa"

et la réparation du véhicule, son budget et plus que serré.

 

Oscar 2.JPG


 
A un moment sa situation fut tellement précaire,

qu'elle pointa pendant deux ans aux "Restos du Cœur".

Mais ce genre d'histoire n'intéresse pas la presse qui a pignon sur rue.

Vous pensez ! Une Française, qui plus est Frontiste !

Eh bien, l'ASP, petite association aux faibles moyens,

lui est venue en aide en lui offrant ce samedi 21 Janvier un sèche linge,

et comme j'ai pu le lui dire, à l'avenir nous continuerons à l'aider !

La solidarité n'est pas un vain mot pour la droite nationale,

ni notre combat pour la justice sociale des Nôtres.
 

Pasteur  Blanchard

21/01/2012

21 JANVIER 2012 : UNE NOUVELLE ACTION...

POUR LES PATRIOTES DEFAVORISES.

 

Cliquer ICI

20/01/2012

IMPRESSIONS DE MARAUDE...

Elodie 1.JPG

 

Par Bernard Chauvet

Secrétaire départemental FN du Loiret

 

Elodie, je t'ai rencontrée dans la nuit du 12 janvier

avec le Pasteur Blanchard et son épouse Catherine !

T'en souviens-tu ?

Tu étais assise en tailleur sur le trottoir,

sous le métro aérien du côté de la station Sèvres-Lecourbe.

Tu avais l'air frigorifiée sous ta couverture à fleurs et ta capuche noire !

 

Je sais pourquoi je t'ai repérée.

Tu es blonde et j'ai un petit penchant pour les blondes....

Tu as vingt-cinq ans environ mais je me trompe peut-être

car ton visage est tellement fatigué,

tes yeux sont mangés par des cernes sans fin.

Je t'ai proposé du café ou du potage

pendant que mes amis t'habillaient ou te couvraient.

Tu as choisi du café avec un sourire las.

 

En te voyant je lisais une immense détresse

et je me demandais les raisons de ce "camping sauvage".

Pourquoi es-tu là ? Tu n'es pas venue du néant ?

Tu as une famille sans doute ?

T'as-t-elle rejetée ou l'as-tu quittée pour vivre ta vie ?

 

Car enfin, cette nuit-là, tu avais froid et nous avions chaud.

Tu avais faim et nous étions rassasiés.

Nous avions pris une bonne douche le matin

et toi peut-être il y a huit jours.

A ton âge, les filles guinchent, toi tu végètes.

Vers quatre heures du matin, nous irons retrouver notre lit douillet,

toi ton bout de macadam, froid, dur, humide.

Tu étais avec ton compagnon d'infortune,

nous avec nos amis Jean-Pierre, Catherine et David.

Nous sommes quelquefois fatigués de rire et toi, rire te fatigue.

 

Elodie 2.JPG

 

Comment, comment, comment en es-tu arrivée là ?

Nous connaissons, la tendresse, l'amour, la chaleur du foyer familial,

toi tu connais sans doute la solitude, la solitude et encore la solitude !

Pourquoi, pourquoi, pourquoi cette situation ?

Cette nuit-là, même à mon âge,

je n'ai pas osé entamer la conversation,

connaître ta vie, les raisons de ton état, de ton désarroi, de ton drame.

Par pudeur par timidité ?

Tu n'as sans doute plus de souvenirs heureux.

Tu les oublies peut-être dans l'alcool

mais je ne crois pas, dans la drogue peut-être ?

Tu sais l'alcool et la drogue ne règlent rien,

ce sont des plaisirs artificiels trompeurs et mortels.

 

Quand je vais raconter ton aventure à mon entourage,

je sais que certains, sans coeur, vont se gausser :

"n'a quà bosser" !

Ils ne savent pas que la vie est bizarre et peut réserver des surprises.

Je ne te jugerai pas. Sans cesse je m'interrogerai sur tes mobiles.

Mais cette nuit là, la seule satisfaction

que j'ai eue grâce au Pasteur Blanchard, son épouse,

à l'ASP (Action Sociale et Populaire),

"c'est que tu avais faim et que nous t'avons donné à manger,

c'est que tu étais nue et que nous t'avons habillée."

J'étais heureux !

Merci Elodie ! ! !

 

Bernard

13/01/2012

MARAUDE DU 12 JANVIER 2012.

Cliquer ICI

06/01/2012

UN FORMIDABLE RESEAU DE SOLIDARITE.

Mr Dominique Delépine.jpg

 

Une idée qui fait du chemin...

 

Après mes passages sur les ondes de Courtoisie,

l'A.S.P ne reçoit pas seulement

des dons de la région parisienne.

Par le miracle d'internet,

toutes les régions de notre pays

peuvent entendre mes appels

et fournir une aide conséquente.

 

Madame Françoise Gérard, qui demeure dans un village

au fin fond de la Lorraine à deux pas de l'Alsace

est une fidèle auditrice de la radio.

 

Touchée par notre action,

elle a confié à son frère,

Monsieur Dominique Delépine

la mission d'apporter les stocks de vêtements

qu'elle met patiemment de côté pour notre association.

Celui-ci demeurant dans l'Essonne

où se trouve notre siège social,

vient livrer régulièrement de précieux chargements.

 

Nous constatons le même phénomène

dans d'autres régions de notre belle France.

Sont-ce les prémices d'un formidable réseau de solidarité

qui de plus en plus se mettrait en place à l'échelle nationale ?

En tout cas, c’est un élément central pour continuer notre combat

contre la précarité et pour les plus défavorisés de nos compatriotes.

 

Pasteur   Blanchard

05/01/2012

UNE IDEE QUI FAIT SON CHEMIN.

La découverte.jpg

Commentaires lus dans NPI :

 

Mado le 30 décembre 2011 @ 22:00

"Merci à Jean-Pierre, Catherine et Louis d'être allés à la rencontre de ces hommes et femmes qui vivent, survivent plutôt dans une si grande précarité. Hommes et femmes qui, il faut le rappeler souffrent souvent de pathologies psychiatriques qui les rendent plus vulnérables que d'autres.L'esprit social et solidaire au sein du "Front" pourrait également se développer autour d'un autre volet à destination des patriotes qui souffrent au quotidien économiquement sans pour autant être à la rue, ceux qui sont "bordeline", via par exemple des systèmes d'échange de compétences, de prêt de vêtements, matériel de puériculture entre patriotes pour les enfants des jeunes couples en difficulté, etc."

Mado le 22 décembre 2011 @ 23:44

"Une belle chaine de solidarité et un joli cadeau de Noël pour Laura ! Si un réseau d’entraide national de dons, de troc, de service entre patriotes se mettait en place, il serait assuré d’un joli succès."

Thoros le 23 décembre 2011 @ 22:17

"Je suis vraiment content d'avoir fait un don cette année pour l'ASP car j'espère avoir pu aidé ainsi un peu par ce geste de solidarité cette famille.Je continuerai à donner pour que mes impôts ne servent plus à subventionner les SOS Racismes et autres syndicats qui n'aiment pas la France."

 

A suivre...

30/12/2011

UNE MARAUDE BIEN SPECIALE...

Maraude du 20 12 2011 (1).JPG 

 

Par Tristan Josseaume,

membre de l'ASP. 

 

Mardi 20 Décembre,21h, le froid pique un peu. C'est la dernière maraude de l'année 2011.La maraude de Noël : l'occasion pour l'ASP de distribuer aux exclus un peu plus que d'habitude. Jean-Pierre et Catherine ont pensé à un petit cadeau pour chacun. Mais là ne s'arrête pas la différence avec les tournées habituelles. Notre maraude a un petit ou plutôt un fort accent du midi. Ce soir là, notre quatrième comparse n'est autre que Louis Aliot. Oui,vous avez bien lu, Louis Aliot, le vice-président du Front National.

Nous sommes à quatre mois de l'élection présidentielle. Son emploi du temps est, personne n'en doute, millimétré. Et pourtant, il a trouvé le temps de passer une partie de la nuit aux côtés des plus démunis. Je ne connaissais pas personnellement Louis mais j'avoue quant même être surpris de le voir servir du café ou de la soupe à tous ces "marginaux".

Aucun d'entre eux ne le reconnaît et cela n'a rien d'étonnant. Il s'acquitte avec humilité de la tâche que lui a confié le Pasteur, comme un simple bénévole, un simple militant de base. Vous en connaissez beaucoup de dirigeants politiques de premier plan qui accompliraient ce genre de chose sans qu'ils puissent parader devant une nuée de micros et de caméras ? Eh bien, ce soir, le vice-président du Front National est là pour voir et écouter la parole des SDF, des laissés-pour-compte.

Dans la voiture, Jean-Pierre expose sa vision du service social et surtout dévoile tous ses nouveaux projets. Louis Aliot écoute et questionne. Peut-être une bonne occasion de faire encore progresser l'esprit social au sein du Front National ? Car, n'en doutons pas, le combat politique est indissociable du combat social. Quelques cafés et une poignée d'heures plus tard, nous nous séparons. J'ai le sentiment que cette maraude n'aura pas été tout à fait comme les autres. En somme, une maraude bien spéciale.

Bonne Année et bonne santé à tous !

 
Tristan

22/12/2011

UNE ACTION POUR LES PATRIOTES DEFAVORISES.

Patriotes défavorisés (1).JPG

 

Par Thierry Auriat

membre fondateur de l'ASP

 

Ce samedi 10 décembre 2011, notre association l'A.S.P. est venu en aide à l'une de nos compratiotes en situation difficile.

 

Laura, jeune femme de 26 ans, habitant au troisième étage d'un immeuble sans ascenseur et souffrant d'une sclérose en plaques avait besoin d'un sèche-linge.

 

Lors de la dernière assemblée générale de l'association, nous avions décidé, après la réfection de logements, d'organiser des maraudes pendant la saison hivernale, de visiter nos aînés principalement de mai à octobre et de venir en aide à des personnes en situation de handicap physique. C'est chose est faite.

 

Patriotes défavorisés Laura .JPG

 

L'A.S.P. a tenu son engagement, le sèche-linge à condensation avec ouverture frontale permettra à Laura de se subvenir à elle-même dans cette tâche ménagère qui est la nôtre, qui est la sienne.

 

Café, jus de pomme assortis de cake et de viennoiseries nous ont été servis. Et, nous remercions Laura , sa maman, son papa et sa tata qui nous attendaient et avec qui, Jany Le Pen, Rémi, Catherine, Jean-Pierre et moi avons pu échangés des idées.

 

Pourtant, cette action a failli ne pas avoir lieu ou prendre du retard. Après avoir négocié le prix du sèche-linge, pris rendez-vous avec Laura, mobilisé les "troupes" pour que l'opération arrive à son terme :COUAC ! Cadeau de l'un de nos donateurs, notre véhicule qui a tant servi,  rend l'âme dans la nuit du 6 décembre 2011 lors de la maraude avec Marie-Christine Arnautu. Comment mener à bien notre nouvelle action ?  

 

Il en fallait plus à Catherine et à Jean-Pierre pour se laisser décourager, coups de téléphone à droite et à gauche. Un adhérent a répondu présent : "je viens avec mon véhicule personnel et je vous aide pour réaliser votre projet".

 

Nous ne vivons pas dans un monde de Bisournous, mais quand tout le monde se mobilise, nous avancons. Aujourd'hui nous aidons Laura.

Que demain cette solidarité continue ! A tous un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d'année.

 

Sincèrement.

 

Thierry Auriat

UNE ACTION POUR LES PATRIOTES DEFAVORISES.

Laura 1.jpg

 

Par  Laura  Léonard

 
 

Le samedi 10 décembre 2011,

le Pasteur Blanchard en compagnie de sa femme,

de Thierry, de Rémi et de Jany Lepen

sont venus là où je vis pour passer un petit moment avec moi

et  me remettre un sèche-linge ainsi qu'une télévision.

 

J'étais toute émue et touchée de ce grand geste d'entraide patriotique !

Ce fut un agréable après-midi

autour de discussions très intéressantes et enrichissantes

avec des personnes formidables

et vraiment je tenais à les remercier pour leur générosité

et pour nos conversations aussi détendues et bon enfant

(on a bien rigolé !).



Cet agréable moment restera dans mon cœur et dans mes pensées !

Un grand merci à Jany Lepen, une femme adorable et très humaine

qui parle avec son coeur et qui apporte beaucoup d'apaisement

dans ce qu'elle dit, que j'ai super bien adorée.

(D'ailleurs j'ai vraiment bien aimé tout ce petit monde présent ce jour).

C'est rassurant de savoir qu'il reste dans cette France

des personnes aussi génialissimes.

 

Laura 2.jpg



Merci

au pasteur blanchard et à sa femme, qui a organisé cet événement,

ils sont adorables.



Merci

à Rémy Carillon qui comme à notre première rencontre 

a su comprendre et qui a été touché par ma situation.

 

Merci

à Thierry que je voyais pour la première fois

et qui lui aussi a pris à cœur ma situation.


Encore un grand merci

à vous cinq qui êtes venus passer un moment avec moi,

en espérant que vous aussi avez passé

un très bon moment en ma compagnie...

 

J'espère sincèrement à très bientôt !

 

Laura.