QUOI

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2021

Hommage à Jean GUILLOU par Alexandre SIMONNOT Secrétaire Général de l’ASP :

 

 

 

 

Jean GUILLOU.jpeg

 

 

 

 

 

N’oublions pas dans nos prières notre grand Maître Jean GUILLOU rappelé à Dieu le 26 janvier 2019 dans sa 89ème année.

 

 

Je dis notre grand Maître car j’ai eu l’immense privilège autrefois de le rencontrer très souvent à la tribune de Saint-Eustache, à l’époque merveilleuse où mon propre Maître Jean-Paul IMBERT était son suppléant de 1971 à 1993.

 

 

Mon plus beau et émouvant souvenir de jeune organiste restera cette soirée magique où j’ai fait la connaissance de Jean GUILLOU. Ce soir-là nous sommes montés le voir Jean-Paul IMBERT et moi à sa tribune, et il m’a fait l’honneur, alors que je n’avais que 13 ans, de jouer sur ce fabuleux instrument de Saint-Eustache. Jean-Paul IMBERT me tournant les pages et Jean GUILLOU me tirant les jeux sera pour moi un souvenir impérissable.

 

 

 

Disciple du Maître Marcel DUPRE, Jean GUILLOU était le dernier survivant de toute une génération d’organistes disparus récemment, comme Michel CHAPUIS, Suzanne CHAISEMARTIN, André ISOIR, Marie-Claire ALAIN et tant d’autres …

 

 

 

Organiste, pianiste, compositeur, écrivain, professeur, concepteur d’orgues, Jean GUILLOU était aussi très connu pour ses improvisations extraordinaires. Sa virtuosité était époustouflante, il était le PAGANINI de l’orgue. Le regarder jouer était un spectacle aussi beau à voir qu’à entendre. Sa technique était parfaite, très sûre et très précise. Il pensait chacune des notes qu’il jouait. Il détestait la médiocrité, et recherchait toujours, par son travail acharné, la perfection. Il était un Maître de la registration qui fait que sur chaque orgue où il se produisait, il en faisait entendre toutes les capacités sonores…

 

 

 

L’une de ses plus belles réalisations restera incontestablement l’orgue de l’Alpe-d’Huez, dont Jean-Paul IMBERT est le titulaire et dont le buffet en forme de main est connu dans le monde entier

 

 

 

L’argent et les honneurs n’intéressaient absolument pas Jean GUILLOU. C’est ainsi qu’en 2010 il refusa la Légion d’Honneur car il estimait, à juste titre, que c’était de l’hypocrisie et que l’Etat ferait bien mieux de s’occuper de ces innombrables orgues françaises, dont il est le propriétaire, et qui sont dans un état lamentable …

 

 

 

On peut le dire sans aucune exagération : Jean GUILLOU était un génie.

 

 

Il avait reçu cette grâce du Bon Dieu d’être un musicien hors du commun, un virtuose comme il y en a peu. Un journaliste du Figaro avait parfaitement décrit Jean GUILLOU en écrivant qu’il « transcendait la tradition sans jamais lui être infidèle »

 

 

 

Evidemment il avait, comme nous tous, ses défauts, des comportements qui pouvaient être ressentis comme cruels par ses plus proches amis et fidèles. Sa volonté de vouloir sortir l’orgue des églises et de vouloir séparer la musique de la religion était très triste. 

 

 

 

L’orgue est au service de la Liturgie et donc au service de Dieu. Uniquement au service de Dieu. C’est ce qui est gravé dans le magnifique pupitre en bois de la console de Saint-Eustache : SOLI DEO GLORIA, pour l’unique Gloire de Dieu. 

 

 

 

Là où il est maintenant, Jean GUILLOU le sait. 

 

 

Qu’il repose en paix.

 

 

 

 

Alexandre SIMONNOT

 

15/01/2021

LES MEMBRES FONDATEURS DE L'ASP...

 

 

 

 

 

 

 

 

NICOLAS PONS

 

 

 

 

 

Ce fut lors d'une de nos premières réunions, dans un local prêté par un ami à Vanves, que nous avons fait la connaissance de Nicolas. Il demeurait à l'époque à deux pas du lieu de réunion. C’est sur internet qu'il découvrit l'annonce de notre association, qui lui était totalement inconnue. C’est un peu par hasard qu'il fut présent à nos tout débuts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a été aussi pour la toute première maraude, et lors des premières saisons il fut un pilier de nos sorties. Avec le temps sa présence s'estompa un peu, mais pas son engagement au sein de l'association, dont il fut le trésorier. C’est aussi lui qui m'installa internet et m'initia à l'informatique. Comme beaucoup de gens du sud-ouest, il avait la nostalgie du pays, où il retourna suite à une mutation dans sa ville natale de Toulouse. Pour autant il reste un actif vice président de l'ASP. Le temps passant, bien des éléments de notre association disparurent, mais il est toujours bon de retrouver ceux qui sont restés fidèles, et qui depuis les temps héroïques de nos débuts, nous ont fait confiance. Nicolas est de ceux-là, et même plus : un ami véritable.

 

 

 

Pasteur   Blanchard

 

                                                                                                    

 

 

 

29/12/2020

LES MEMBRES FONDATEURS DE L'ASP...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oscar  Wesley

 

 

 

 

Il fût un temps, ceux de nos débuts à la Cité du Refuge de l'Armée du Salut, au bon vieux temps de notre jeunesse, époque inoubliable, où être un travailleur social professionnel était une vocation et une véritable aventure humaine. Depuis, la machine administrative a éteint cette flamme en fonctionnarisant le secteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est par l'intermédiaire du blog, qu'après des décennies, nous nous sommes retrouvés. Ce qu'il y a de paradoxal dans ces retrouvailles, c’est que ce fut par l'intermédiaire d'un de nos ancien collègue, aux idées d'extrême gauche, qui, voulant dénoncer mon parcours, a permis notre rencontre. Il ignorait en effet que Oscar partageait mes valeurs, le même amour pour la France. Depuis, Oscar est de toutes nos actions, mais surtout là où il s'avère le plus utile : pour trouver de solutions à tous ceux qui font appel à nos services, afin de régler des problèmes d'hébergement ou d'orientation. Le fait qu'il soit un professionnel en activité est pour nous une aide précieuse. 

 

 

 

Pasteur  Blanchard   

 

                                                                     

15/12/2020

LES MEMBRES FONDATEURS DE L'ASP...

 

 

 

Jean et Béatrice

Chabernaud

 

 

CH 1.jpg

 

 

 A l'époque les choses étaient tout sauf évidentes. Totalement seul, isolé, sans soutien, il fallait avoir l'âme chevillée au corps pour créer une association caritative. Dans les faits, ce fut tout sauf une sinécure. Heureusement il me restait les ondes de radio Courtoisie où l'ami Serge et ses copains m'ouvraient leurs antennes, ce qui me permit de lancer la machine.

 

 

 

 

 Pour autant, il n'y avait pas grand monde qui se bousculait au portillon pour travailler avec nous. Parmi les rares à croire à notre projet, il y a eu Béatrice et Jean, qui, de suite, sans arrières pensées, se sont totalement engagés. Ils n'ont jamais été de ceux qui volent au secours de la victoire. Il leur a fallu un certain courage pour travailler dans un projet qui semblait à court terme aléatoire. C’est grâce à quelques âmes d'élites comme eux, que, dés le début, humblement, notre projet a pris. Depuis tout ce temps ils sont restés fidèles, et sont devenus des piliers de l'association, qu'ils en soient grandement remerciés.

 

 

 

CH 2.jpg

 

 

 

Pasteur  Blanchard  

 

 

08/12/2020

LES MEMBRES FONDATEURS DE L'ASP...

 

 

 

 

 

 

 

Thierry AURIAT

 

 

 

 

Les débuts de l'association furent héroïques. Nous étions seuls, complètement isolés. Toutes les portes se fermaient devant nous. Nombreux étaient ceux qui pensaient qu'après l'expérience des soupes à St Lazare, je n'avais plus d'avenir. Ce fut une dure traversée du désert. Il est arrivé même que l'on déconseille à des personnes de s'engager dans notre projet, en affirmant que je n'avais aucune chance de sortir la tête de l'eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est à cette époque que j'ai fait la connaissance de Thierry, par l'intermédiaire du Docteur Merlin. Thierry me connaissait de nom depuis l'époque où tous deux nous demeurions à Vitry. Dès notre première rencontre il a accepté de s'engager à nos côtés. Depuis, son soutien à nos actions est total, un dicton dit que c’est dans l'adversité que l'on reconnait ses amis. Je lui voue une éternelle reconnaissance d'avoir été un des rares, à nos débuts alors que tout le monde nous fuyait, à s’être engagé sans la moindre arrière pensée. A cette époque, son chaleureux accueil fut essentiel.

 

 

 

 

 Pasteur  Blanchard  

30/10/2020

Communiqué :

 

Logo ASP 1.PNG

 

 

 

 

 

Bien qu’accepter, notre association n’a pas le label officiel de la mairie de Paris, marauder en période de couvre- feu était prendre le risque de se voir verbalisé, et en cas de récidive encourir une peine de prison, le confinement  ne fait que confirmer notre incapacité temporaire de répondre à la demande des SDF. Dès que les contraintes seront levées, nous reprendrons le cours normal de notre campagne.

 

 

                                             Pour le Bureau : 

 

 

 

 

                        Pasteur Blanchard président de l’ASP

 

 

 

Logo ASP 2.jpg

 

08/09/2020

Jacques le maraudeur nous a envoyé :

 

 

 

 

Article Jacques 1.jpg

 

 

17 DEPUTES MUSULMANS à l'Assemblée Nationale... 
 

En Marche !!


 


Dans 2 ans ils seront 130 et dans 10 ans ils seront majoritaires.
>
> Il faut se préparer et apprendre quelques versets du coran, sauf si les français réagissent.

 


Record de députés musulmans à l' Assemblée  Nationale...

 


 

17 députés musulmans à l'Assemblée Nationale.
> - Said Ahamada LREM 7e circonscription du 13 

- Mohamed Laqhila MDM 11e circonscription du 13
> - Fadila Khattabi LREM 3e circonscription du 21
> - Mostafa Laabid LREM 1ère circonscription du 35
> - Sarah El Haïry MDM 5e circonscription du 4
> - Sonia Krimi DIV 4e circonscription du 50
> - Belkhir Belhaddad LREM 1ere circonscription du 57
> - Brahim Hamouche MDM 8e circonscription du 57
> - Anissa Khedher LREM 7e circonscription du 69
> - Mounir Mahjoubi LREM 16e circonscription du 75
> - Sira Sylla LREM 4e circonscription du 76
> - Nadia Haï LREM 11e circonscription du 78
> - Naima Moutchou LREM 4e circonscription du 95
> - Elad Chakrina LR 1ere circonscription du 976
> - Mansour Kamardine LR 2e circonscription du 976
> - M'Jid El Guerrab DIV 9e circonscription 99
> - Amal Amelia Lakrafi LREM 10e circonscription du 99

 


 

Houllebecq a raison, la soumission est "En > Marche"!.....................


 

Droit dans le mur ......
> OUI ! C’est un record.


 

Tous ces élus (ou élues), sont des bi-nationaux d’origine marocaine, algérienne, tunisienne, togolaise, sénégalaise . . .


 

Ils ont la double nationalité. Il serait trop long de rapporter ici les articles de presse dithyrambiques parus dans les pays d’origine.
 

La conquête de la France s’accélère.. 
 

Elle se manifeste maintenant dans  un lieu de Pouvoir.
 

Nous sommes hélas bien peu nombreux à être conscients et nous préoccuper de cette situation qui voit notre pays être submergé par des populations qui n’ont rien à y faire......


> Bientôt la burka à l'Assemblée Nationale française !


 

Par contre dans les autres pays européens : AUCUN ! 
 

 

Bravo la France...

 

 

Article Jacques 2.jpg

30/08/2019

LES MEMBRES FONDATEURS DE L'ASP...

 

 

Jean et Béatrice

Chabernaud

 

 

CH 1.jpg

 

 

 A l'époque les choses étaient tout sauf évidentes. Totalement seul, isolé, sans soutien, il fallait avoir l'âme chevillée au corps pour créer une association caritative. Dans les faits, ce fut tout sauf une sinécure. Heureusement il me restait les ondes de radio Courtoisie où l'ami Serge et ses copains m'ouvraient leurs antennes, ce qui me permit de lancer la machine.

 

 

 

 

 Pour autant, il n'y avait pas grand monde qui se bousculait au portillon pour travailler avec nous. Parmi les rares à croire à notre projet, il y a eu Béatrice et Jean, qui, de suite, sans arrières pensées, se sont totalement engagés. Ils n'ont jamais été de ceux qui volent au secours de la victoire. Il leur a fallu un certain courage pour travailler dans un projet qui semblait à court terme aléatoire. C’est grâce à quelques âmes d'élites comme eux, que, dés le début, humblement, notre projet a pris. Depuis tout ce temps ils sont restés fidèles, et sont devenus des piliers de l'association, qu'ils en soient grandement remerciés.

 

 

 

CH 2.jpg

 

 

 

Pasteur  Blanchard  

 

 

16/08/2019

LES MEMBRES FONDATEURS DE l'ASP...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oscar  Wesley

 

 

 

 

Il fût un temps, ceux de nos débuts à la Cité du Refuge de l'Armée du Salut, au bon vieux temps de notre jeunesse, époque inoubliable, où être un travailleur social professionnel était une vocation et une véritable aventure humaine. Depuis, la machine administrative a éteint cette flamme en fonctionnarisant le secteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est par l'intermédiaire du blog, qu'après des décennies, nous nous sommes retrouvés. Ce qu'il y a de paradoxal dans ces retrouvailles, c’est que ce fut par l'intermédiaire d'un de nos ancien collègue, aux idées d'extrême gauche, qui, voulant dénoncer mon parcours, a permis notre rencontre. Il ignorait en effet que Oscar partageait mes valeurs, le même amour pour la France. Depuis, Oscar est de toutes nos actions, mais surtout là où il s'avère le plus utile : pour trouver de solutions à tous ceux qui font appel à nos services, afin de régler des problèmes d'hébergement ou d'orientation. Le fait qu'il soit un professionnel en activité est pour nous une aide précieuse. 

 

 

 

Pasteur  Blanchard   

 
 

02/08/2019

LES MEMBRES FONDATEURS DE L'ASP...

 

 

 

 

T 2.jpg

 

 

 

Thierry AURIAT

 

 

 

 

Les débuts de l'association furent héroïques. Nous étions seuls, complètement isolés. Toutes les portes se fermaient devant nous. Nombreux étaient ceux qui pensaient qu'après l'expérience des soupes à St Lazare, je n'avais plus d'avenir. Ce fut une dure traversée du désert. Il est arrivé même que l'on déconseille à des personnes de s'engager dans notre projet, en affirmant que je n'avais aucune chance de sortir la tête de l'eau.

 

 

 

 

 

 

 

T 1.jpg

 

 

C’est à cette époque que j'ai fait la connaissance de Thierry, par l'intermédiaire du Docteur Merlin. Thierry me connaissait de nom depuis l'époque où tous deux nous demeurions à Vitry. Dès notre première rencontre il a accepté de s'engager à nos côtés. Depuis, son soutien à nos actions est total, un dicton dit que c’est dans l'adversité que l'on reconnait ses amis. Je lui voue une éternelle reconnaissance d'avoir été un des rares, à nos débuts alors que tout le monde nous fuyait, à s’être engagé sans la moindre arrière pensée. A cette époque, son chaleureux accueil fut essentiel.

 

 

 

 

 

 Pasteur  Blanchard