Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2010

LE PASTEUR JEAN-PIERRE BLANCHARD...

a Past B.jpg

...sur METAPEDIA

 

Jean-Pierre Blanchard est une figure de la Droite nationale

prolétarienne française, chapelain de Jany Le Pen,

il est à l’origine des premières "soupes au lard",

distribuées dans les rues de Paris et de la création

tant de Fraternité française que de l’Entraide nationale,

associations caritatives,

ayant émergé respectivement dans les années 1980 et 1990.

Il préside actuellement l'Action sociale populaire.

 

Biographie :

 

Né en Languedoc d'un père ancien ouvrier devenu gendarme,

il découvre la dureté du travail à la chaîne,

au cœur des années 1960, dans une usine à Mazamet,

où le futur pasteur devint d'ailleurs un ouvrier modèle.

Mai 68 explose, avec lui son cortège de rêves.

Prenant conscience de sa vocation de travailleur social,

le futur pasteur des pauvres découvre l'étendue de la misère,

en tant qu'animateur de l'Armée du Salut à Paris 13e.

Croyant, de culture protestante, il devient pasteur à Paris 15e,

après un stage pastoral et une ordination au Saint Ministère.

Dans les années 1970,

les errements idéologiques de sa génération

le pousseront au festival de l'île de Wight,

dans les rangs de la Ligue communiste d'Alain Krivine,

puis dans l'aile situationniste des Maoïstes,

pour finir dans les fêtes de Lutte ouvrière.

Dans les années 1990, seul le Front national,

et surtout Jany Le Pen, de culture et de foi protestante,

lui permettront de réaliser son grand dessein,

une vraie soupe populaire au cœur de Paris,

face à la gare Saint-Lazare,

une soupe de nuit ouverte à tous les miséreux de la capitale.

Même L'Humanité le reconnaît à l'époque,

c'était un succès en terme de population aidée.

En 1997, il sera nommé par Jean-Marie Le Pen

au Comité central du Front national,

mais les soubresauts liés au "putsch" de Bruno Mégret

mettront fin à cette aventure caritative,

le pasteur étant considéré par les caciques du FN

comme un "mégrétiste" honteux.

En 2005, le Pasteur Blanchard portera

sur les fonts baptismaux l’Action sociale populaire (ASP)

qui recevra un soutien certain du Front national.

Et, en 2008, il sera intégré à l'organigramme officiel du FN

comme responsable des actions sociales

au sein du cabinet du secrétaire général.

 

Œuvres :

 

 

18:05 Publié dans Biographie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Protestante j'aide mon prochain de marianne en secourant les affames é'es" de FRANCE qui ne sont malheureusement pas aidés (ees) puisqu'ils ne sont pas des étrangers. Je voudrai tant les aider et ouvrir une épicerie sociale pour les vrais français de FRANCE. Je me tiens à votre disposition dans le tarn (ALBI°

Écrit par : VITAL | 15/09/2012

Les commentaires sont fermés.