Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2016

Premier mai 2011................

 

 

 

M 1 Mai 2011.jpg

29/03/2016

A l'attention des lecteurs et sympathisants du C.E.P.:

 

 

 

 

 

Madame,
Monsieur,
Chers amis du CEP,


En tant que lecteurs du site Internet du CEP (Centre d’Études et de Prospective sur la Science) et/ou de sa Revue trimestrielle, peut-être avez-vous déjà connaissance de la tenue de notre prochaine journée de conférences, prévue le samedi 16 avril 2016 tout près de Paris, à l'auditorium du lycée polyvalent La Salle Saint-Nicolas, à Issy-les-Moulineaux, très facile d'accès : http://www.st-nicolas.org/plan-dacces-a-st-nicolas

Vous en trouverez ci-joints le programme détaillé et la fiche d’inscription.

Ces éléments sont aussi disponibles sur notre site Internet (http://le-cep.org/ ). Plus précisément, le programme est ici : http://le-cep.org/activites/pg16042016.pdf et la feuille d'inscription ici : http://le-cep.org/activites/inscrit16042016.pdf.


Pour vous inscrire, il vous suffit de nous retourner votre formulaire d’inscription complété, accompagné du chèque de règlement correspondant à vos choix (inscription(s) + hébergement (repas et/ou nuitées).

Pour des raisons d'intendance, nous vous recommandons de vous inscrire sans tarder.

Au plus tard une semaine après réception de votre courrier d'inscription, un courrier électronique de confirmation vous sera envoyé. En cas de non-réception de ce courriel de confirmation, nous vous prions de bien vouloir reprendre contact avec nous, par mail ou téléphone.

Pour rappel, voici l’adresse précise (sans ajout, et sans développer le sigle CEP) à laquelle expédier votre courrier :

CEP,
33 Rue Lénine,
94 200 Ivry-sur-Seine


Pour mémoire, il est possible de se faire une idée des événements que nous proposons en accédant, via diverses plateformes de partage en ligne (Youtube,
Gloria TV, Dailymotion), à une sélection d'interventions récentes de certains de nos conférenciers, effectuées dans divers contextes (colloques et journées du CEP, mais aussi débats contradictoires...), sur les liens suivants :

Dans la mesure de votre possible, merci de faire circuler l'information autour de vous !

Restant à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, chers amis du CEP, l’expression de notre respectueuse considération.

 

 

Maxime Cenzi
Secrétariat des Colloques du C.E.P.
Mail : cep.colloques@gmail.com
Adresse : C.E.P, 33 Rue Lénine, 94 200 Ivry-sur-Seine
Téléphone : 01 70 25 14 45 (en cas d'absence, merci de laisser un message sur le répondeur)
Site Internet :
http://le-cep.org/

 

NB 1 : Si vous ne souhaitez plus recevoir d'alertes concernant les prochains événements du CEP, il vous suffit de nous retourner un courrier électronique portant pour seule mention : "Désinscription". Votre adresse sera alors effacée du fichier des destinataires.
NB 2 : Si vous souhaitez modifier votre adresse électronique de contact, ou en ajouter une, merci de nous en aviser également.

 
 
 

 

 

25/03/2016

IMPRESSIONS DE MARAUDE...

 

 

ParThierry Auriat,

coordinateur national de l'ASP. 

 

 

Maraude Thierry 2.JPG

 

 

Les points forts de cette nuit du 22 mars 2016…

Ce n’était pas ma première maraude, on pourrait penser que toutes les maraudes se ressemblent, et bien non !

Lors de celle-ci, nous avons rencontré Michel, qui s’était fait dérober sa toile de tente pourtant cachée sous son « barda », la dernière ayant été lacérée.

Francis n’était pas au mieux de sa forme, certains individus venaient systématiquement le déranger,

Il a avoué « être fatigué et ne plus en pouvoir ».

Comme promis lors de la visite précédente de l’A.S.P, nous lui avons fourni les rasoirs qu’il nous demandait afin de pouvoir garder sa dignité et rester propre malgré la précarité, rasage qu’il effectue à même le caniveau lorsqu’il y a de l’eau.

Un peu plus loin, Dimitri, un ancien légionnaire me dit « j’étais dans l’Armée Française et puis voilà… ».

Un ex-agent de la R.A.T.P me voyant avec un vêtement ciglé de l’entreprise me demande si j’y travaillai toujours, pas bête le bougre !

Il me demanda de téléphoner à sa fille Mathilda dont il n’avait plus de nouvelles depuis longtemps, il sortit alors un petit calepin d’une pochette bien propre. Malheureusement, le numéro ne répondait pas.

Cherchant du réconfort, il m’enlaça et se mit à pleurer.

Alors non, pour moi cette maraude n’était pas comme les autres.

Allons-nous longtemps encore laisser « crever » nos compatriotes dans les rues ?

Parce qu’ils ont besoin de nous, nous avons besoin de vous.



Thierry AURIAT

 

 

Maraude Thierry 1.JPG

 

 

23/03/2016

Maraude du 22 / 03 / 2016..............

22/03/2016

Rare : un document sonore dévoile la voix de Maurice Barrès


podcast

Disque 1 : Pour les Églises de France Face A : Pour les églises de France

f1.jpg

Le texte de l’intervention :

 

Vous n’en êtes pas touchés ! Ce beau clocher qui est l’expression la plus ancienne et la plus saisissante du divin dans notre race, cette voûte assombrie où l’on prend le sentiment d’avoir vécu jadis et de devoir vivre éternellement, cette table de pierre où reposent les grands principes qui sont la vie morale de notre histoire, rien de tout cela ne vous persuade, rien ne vous retient de renverser cette maison qui, par sa porte ouverte à toute heure au milieu du village, crée une communication avec le divin et le mêle à la réalité quotidienne ? Et comme autrefois l’humanité rejeta les dieux de l’hellénisme, vous croyez le moment venu pour que le Christ n’ait plus ni temples, ni fidèles.

Si un tel calcul existe, ce calcul sera trompé et cette haine déçue ; si quelqu’un se réjouit de pouvoir un jour, en passant près des églises rurales effondrées insulter le cadavre d’un ennemi, il n’aura pas cette honteuse satisfaction. Le catholicisme ne serait pas écrasé sous des pierres qui s’écroulent, il s’en irait dans les granges et sur des autels improvisés. Et, je vous le prédis, une immense jeunesse l’y suivrait, indignée de notre brutalité et de notre ingratitude. Un opprobre éternel tomberait sur cette Assemblée si elle laissait s’écrouler les plus vieux monuments de notre vie spirituelle. J’ai la certitude que les nouvelles générations nous mépriseraient un jour, si elles dataient de notre passage l’écroulement des vénérables églises de France.

Source

 

Merci à Contre-Info.com ainsi qu'au BreviaireDesPatriotes.fr d'avoir relayé cette information.

Commissariat VS mosquée : devinez qui gagne ?

 

 

francais victime de la franc maconnerie.jpg

 

 

 

Bienvenue en République « française » ! Un maire ne peut plus construire de

commissariat de police sur un terrain convoité par une association cultuelle islamique. Selon le tribunal ce serait, de la par du maire FN de Mantes-la-Ville, « un détournement de pouvoir visant à bloquer le projet de lieu de culte ». On aimerait que la justice et les pouvoirs publics soient aussi prompts à délivrer des permis de construire pour les chapelles et les écoles de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X.

 

 

 

Trouvé sur SaphirNews : « le bras de fer judiciaire entre le maire FN de Mantes-la-Ville et la préfecture des Yvelines s’est soldé par un nouveau revers judiciaire pour la municipalité. Cyril Nauth, qui défend coûte que coûte son projet de commissariat de police municipale en lieu et place de la future mosquée, ne pourra pas préempter le local sur décision de la Cour administrative d’appel de Versailles, rendue vendredi 9 octobre.

 

 

Le seul édile frontiste d’Ile-de-France avait défendu son projet, lundi 5 octobre, devant la cour. Le 20 août dernier, le tribunal administratif, saisi en référé, avait annulé la décision du maire visant à préempter un local devant accueillir une salle de prière musulmane.

 

 

 

Le juge des référés avait également suspendu une délibération municipale actant une étude pour un projet de commissariat. Il avait estimé que la décision du maire pouvait être considérée comme un « détournement de pouvoir », visant à bloquer le projet de lieu de culte. Il donnait ainsi raison au préfet d’alors, Erard Corbin de Mangoux, remplacé depuis par Serge Morvan.

L’objet de toutes les convoitises est l’ancienne trésorerie municipale, un local inoccupé de 500 m2. L’association des musulmans de Mantes-Sud (AMMS) avait pourtant réuni 600 000 euros pour la racheter et y aménager une salle de prière. L’actuel lieu de culte, un pavillon vétuste, doit être démoli. Un projet conclu il y a trois ans avec l’ancienne municipalité PS est désormais sérieusement remis en cause par le maire FN qui bloque le dossier.

 

 

Depuis la campagne des municipales de 2014, le dossier de la mosquée empoisonne la vie de la commune populaire voisine de Mantes-la-Jolie. Cyril Nauth a promis a ses électeurs un nouveau commissariat de police municipale… Il devra chercher un autre local que celui qui revient aux musulmans. (NDCI : sic !) »

 
 

 

 

09:10 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

18/03/2016

IMPRESSIONS DE MARAUDE...

 

Par Emmanuel,

membre  de l'ASP. 

 

 

 

Impressions de maraude 1.jpg

 

 

Francis, Isabelle, Yves, François, Raymond… : des héros anonymes en bas de chez nous ! Le blessé, le pauvre, la victime, le malade sont au cœur de nos villes. La société les nomme sans domicile fixe. Accidentés de la vie ou simplement mal partis, poussés par le malheur sur le bord du chemin, ils sont réellement présents, corps et âmes. Ce sont des enfants du Bon Dieu.

  

 

Je viens de vivre une soirée de grande fraternité avec des gens plein d’honneur, de dignité et de gentillesse dans la fièvre d'une maraude de l’Action Sociale et Populaire. Tous les dix jours, le Pasteur Blanchard, son épouse Catherine et une équipe de maraudeurs bénévoles sillonnent les  arrondissements de Paris, à la rencontre de ces hommes , de ces femmes et de ces enfants qui dorment dehors.

  

 

Mais ces périples nocturnes sont plus qu’une simple distribution de soupe, de café chaud et de vêtements. Le Pasteur Blanchard écoute chaleureusement ces français ou ces étrangers, les embrasse et les réconforte  par des paroles magnifiques mais très simples. Affublé de son col romain, il plonge à la rencontre de l'autre, au coeur mais aussi au-delà de sa situation de vulnérabilité.

 

 

Bravo à vous Pasteur : vous faites honneur à votre foi et à ces gens. Merci à toute cette généreuse équipe, cheville ouvrière des opérations et à Jany Le Pen qui me succèdera pour la prochaine maraude  en apportant un peu de joie à tous ces "anonymes" de la rue. Merci à vous cher Pasteur pour ce grand moment de charité. Soyez remercié au nom de tous les nôtres.

 

 

Emmanuel   

 

 

Impressions de maraude 2.jpg

 

 

16/03/2016

Nouveau soutien à L'Action Sociale et Populaire

L'Action Sociale et Populaire heureuse de compter parmi ses soutiens

Réfléchir & Agir

RA52couv.jpg

Maraude du 06 / 11 / 2012..............

 

 

 

M La Tochnaye 6 11 12.jpg

 

Thibaut de LA TOCNAYE

15/03/2016

Vous avez aimé le traité transatlantique ? Vous allez adorer le traité mondial de l’OMC...

 

 

 

 

Le projet de traité transatlantique fait l’objet de nombreux débats. Thomas Guénolé alerte sur un traité de l’OMC qu’il juge tout aussi inquiétant, le TFA.

 

 

 

 

 

 

 

Des militants dénoncent les accords transatlantiques en cours de négociation entre la Commission européenne et les États-Unis à Paris en avril 2015. Crédits photo : PATRICK KOVARIK/AFP

 

 

 

L’on parle de plus en plus du projet de Traité transatlantique (TAFTA) entre les États-Unis et l’Union européenne. Il menace de nuire à des pans entiers de l’économie française : par exemple, nos appellations d’origine contrôlée et notre finance. On ne parle en revanche absolument pas du projet de traité mondial TFA. Cet « Accord de facilitation des échanges » (Trade Facilitation Agreement) est pourtant au moins aussi menaçant, sinon davantage, que le désormais célèbre TAFTA.

 

 

D’emblée, il faut tordre le cou à un faux débat qui opposerait les partisans du libre-échange économique à ceux d’une économie dirigée. Cette présentation des enjeux est une escroquerie. L’économie des agents purement libres, sans rapports de forces et sans dominants, cela n’existe pas. L’économie dirigée, vous l’avez de toute façon. La seule question est : préférez-vous une économie dirigée par les gouvernements, ou dirigée par les multinationales ? De fait, la question « êtes-vous pour ou contre la mondialisation ? », c’est en réalité la question « êtes-vous pour ou contre le pouvoir des multinationales ? » (et non pas « êtes-vous pour ou contre la liberté en économie ? »).

 

 

Cela précisé, le projet de traité mondial TFA, porté par l’Organisation mondiale du commerce (OMC), a été adopté par la quasi-totalité des pays du monde à Bali. C’était fin 2013, sans qu’on en débatte en France. Depuis, le TFA est en train d’être ratifié, en silence, par les pays membres de l’OMC. Quand 108 pays l’auront fait avaliser par leur Parlement, il s’appliquera à tous les États membres de l’OMC, c’est-à-dire grosso modo à toute la planète. Or, le TFA nous prépare encore plus de mondialisation, c’est-à-dire : encore moins de règles pour encadrer le commerce mondial ; encore moins de contrôles aux frontières sur les produits et les travailleurs ; encore moins de taxes douanières sur les biens et les services. [....]

 

 

La suite dans Le Figarovox

 

09:27 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)