Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2014

IMPRESSIONS DE MARAUDES...

Pierre-Claude 1.jpg 

 

Par Pierre Claude PAILHOUX

conseiller municipal FN de Rosny sous bois.  

 

Nous avons tous eu des matins soulagés de nous réveiller après une nuit de cauchemars. C’était un peu mon espoir, lors de cette première maraude de la saison automne/hiver du Pasteur Blanchard : que mes souvenirs de janvier et février derniers n'étaient que des mauvais rêves… J’aurais tant voulu que les choses aient changé mais pas de la mauvaise façon, pas en pire. Nous avons retrouvé la même misère, la même détresse mais oui, en pire.

Alors que notre pays n'avait pas  connu depuis des années une telle injustice sociale et ce, dans tous les domaines, cette injustice se multiplie dans la rue à l'encontre des plus démunis. La Mairie de Paris, le Préfet de Police ne veulent plus les voir :  Volonté annoncée de nous faire un Paris tout beau, tout propre où les Vélibs et  les autolibs auront remplacé les tentes de fortune des sans abris?

La situation précaire de l’emploi, la famille ringardisée par les gouvernements de droite ou de gauche, l’ouverture des frontières à tous vents, la spéculation sur les logements de plus en plus rares particulièrement à Paris, l’égoïsme ambiant : autant d’ingrédients réunis pour augmenter chaque année un peu plus le nombre des déracinés et des exclus. Ce n’est plus supportable et il faut réagir et vite !

Le courageux Pasteur Blanchard et sa femme Catherine donnent l’exemple depuis des années : en toute discrétion, sans médiatisation, ils apportent un peu de chaleur à ces malheureux qui ne correspondant pas aux clichés : souvent instruits, toujours dignes, ils ne revendiquent rien.

Je salue la générosité morale des  bénévoles de droite nationale alertés par le délabrement social de notre pays et qui veulent aider l’ASP : tous ceux qui veulent aussi que cela change et se portent volontaires pour ces maraudes. Je salue l’altruisme de ces "discrets" tel Christian qui a fait faire un pantalon sur mesure pour un des SDF, ou Benoit qui œuvre dans l’ombre mais avec tant de détermination.

 

Pierre-Claude 2.jpg

 

Mais cela ne suffit plus : il faut passer à la vitesse supérieure,que notre pays retrouve la maîtrise de ses frontières et de son économie, il faut que la solidarité nationale revive et soit une priorité politique.

Le Pasteur Blanchard ne peut plus œuvrer seul car la tâche est incommensurable. Il a besoin de vous tous afin de gonfler nos rangs communs pour une révolution sociale et patriote. Mais pas de "grand soir" à la Mélenchon, un seul moyen démocratique à notre portée : le bulletin de vote.

Le social c’est la droite nationale, et nous devons appuyer de toutes nos forces l’association de l’ASP qui fait déjà tant avec si peu de moyens.

En ce qui concerne le FN d’Ile-de-France, nous ne laisserons pas  passer cet hiver sans réagir, sans engager les pouvoirs publics à trouver d’autres solutions que d’envoyer dans des foyers indignes de ce nom, ces abandonnés de la rue.

 

Pierre-Claude

28/10/2014

SANCTIONS ANTIRUSSES, LE FMI CRAINT...

Des "effets négatifs"

pour l’économie mondiale

 

L’Union européenne suit les USA ; et ses sanctions sectorielles contre la Russie pourraient concerner l’accès aux marchés des capitaux, la Défense, des produits à double usage et l’exportation de technologies sensibles.

Tout de même pas nos porte-hélicoptères Mistral, en cours de livraison ? Non, rassurez-vous. Et Poutine ne va (probablement) pas nous couper le gaz et le pétrole en plein hiver.

Toutefois, dès cette année, l’économie russe pourrait perdre 23 milliards d’euros (soit 1,5 % du PIB), alors qu’en 2015, ses pertes pourraient tripler, jusqu’à 75 milliards d’euros (4,8 % du PIB). La revue The Economist, elle, estime que l’ensemble des pertes subies par les sociétés russes suite aux sanctions pourrait se chiffrer à 744 milliards d’euros.

  

Boom 3.jpg

 

Et pour l’Europe ? La Commission européenne hasarde (la riposte russe est encore à l’étude) 40 milliards d’euros pour cette année et 50 milliards d’euros de pertes en 2015, causées par des embargos commerciaux adoptés par la Russie en mesures de riposte.

"Les sanctions imposées par l’Occident à l’encontre de la Russie sont absurdes", estime Anthony Bamford, PDG du groupe britannique JCB, l’un des principaux fabricants internationaux de matériels de construction.

Sur Internet, nombreux sont les lecteurs norvégiens qui expriment leur mécontentement après que leur gouvernement a décidé de soutenir les sanctions de l’Union européenne. Selon eux, la Russie n’a rien fait dans la situation actuelle en Ukraine pour mériter d’être sanctionnée.

"Le business allemand ne se sent pas en sécurité suite aux sanctions économiques adoptées par l’UE à l’encontre de la Russie", a déclaré l’expert pour les pays de l’Europe de l’Est de la Chambre de commerce et d’industrie allemande (DIHK), Tobias Baumann.

"La situation en Ukraine et les sanctions américaines et européennes contre la Russie risquent d’avoir des effets négatifs pour l’économie des pays de l’UE et de la CEI, mais aussi pour l’économie mondiale", a déclaré, mardi 29 septembre, le Fonds monétaire international (FMI).

 

Boom 2.jpg

 

Les sanctions occidentales contre la Russie contribueront à rendre la Russie plus indépendante, a indiqué en substance lundi 6 octobre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. "Les sanctions n’atteignent que rarement leurs objectifs, et elles n’atteindront pas leur but dans le cas de la Russie []. Je vous assure que nous surmonterons les difficultés qui surgiront dans certains secteurs de l’économie. Il est également probable que nous deviendrons plus indépendants et plus confiants dans nos forces, ce qui sera également bénéfique", a estimé le chef de la diplomatie russe au cours d’une conférence de presse.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé, mardi 21 octobre, avoir ordonné au gouvernement de renforcer les mesures de riposte aux sanctions européennes et américaines, introduites  contre la Russie que l’Occident accuse d’être impliquée dans le conflit dans l’est de l’Ukraine .

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a également estimé, mardi, que la Russie devait continuer à réfléchir aux nouvelles mesures à apporter aux sanctions occidentales.

 

Patrick Gofman dans Boulevard Voltaire

10:22 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1)

24/10/2014

LES FRANCAIS...

Français exclus 1.jpg

 

Premiers Exclus 

de la crise.

 

De toutes les situations touchant les nombreuses personnes qui, à la recherche d'une aide matérielle ou d'un conseil, font appel à notre association, la plus grave est l'expulsion pour impayé de loyer ; surtout à la fin de la trêve hivernale.

 Il y a déjà quelques mois, une militante frontiste, me téléphonant en urgence, m'informa qu'une sympathisante du mouvement, devait être prochainement expulsée. Or j'ai pu constater, lors de mes nombreuses interventions, que contrairement aux "sans papiers", les "français de souche" font trop souvent preuve d'une pudeur qui ne peut que freiner l'obtention de leurs droits. En prime, ils tombent, bien des fois, sur des travailleurs sociaux très marqués  à gauche qui développent, de façon  maladive, une empathie excessive pour tout ce qui vient de l'autre coté de la Méditerranée et appliquent avec allégresse la discrimination positive ; bien en phase, d'ailleurs, avec les critères d'attributions  de certains droits sociaux. 

 

Français exclus 2.jpg

 

Pourtant la loi impose aux services sociaux compétents de trouver une solution d'hébergement pour ceux qui se retrouvent sans domicile, à la seule condition qu'ils en fassent la demande. Ces mêmes services sont tenus de leur trouver un foyer d'hébergement. Grâce à nos conseils, c’est ce qui finit par arriver à cette personne amie. Depuis elle essaie de reconstruire sa vie, et de résoudre ses problèmes. Nous continuons à la suivre, et à l'aider de notre mieux.

 


Pasteur  Blanchard  

22/10/2014

MARAUDE DU 21/10/2014.

Cliquer ICI 

21/10/2014

ENTRETIEN AVEC...

Mortimer.1jpg.jpg

 

Alain de Benoist

Les mauvais traitements aux animaux

me scandalisent plus que ceux aux humains !

 

Dans un entretien jadis accordé au défunt bimensuel « Flash », vous aviez assuré être contre la peine de mort, sauf pour ceux qui font du mal aux chats ! Au-delà du bon mot, pouvez-vous préciser votre pensée ?

Vous exagérez un peu. Ce que je disais, c’est que ceux qui font du mal aux chats mériteraient d’être emprisonnés à vie (leur prison étant évidemment gardée par des chiens !). Que voulez-vous que je précise ? On dit souvent que le chien est le « meilleur ami de l’homme ». Avec les chats, il ne s’agit pas d’amitié, mais d’amour. Comme beaucoup d’écrivains, j’éprouve un amour passionnel pour les chats. Ce genre de choses se constate, s’éprouve, mais ne s’explique pas. De façon plus générale, les mauvais traitements infligés aux animaux me scandalisent encore beaucoup plus que les mauvais traitements infligés aux humains. En faisant pareil aveu, je choquerai sûrement beaucoup de vos lecteurs, qui estimeront que les animaux les plus attachants ne peuvent quand même pas être placés au niveau des hommes. Je ne suis pas de cet avis. Sans même considérer les animaux comme des personnes, ainsi que l’a fait mon ami Yves Christen dans un livre récent (L’animal est-il une personne ?, Flammarion, 2009), je pense que la comparaison est tout à fait possible. J’aggraverai encore mon cas en ajoutant que je ne crois pas un instant à l’égale qualité des âmes humaines, et pas un instant non plus que les animaux n’ont pas d’âme. Vous remarquerez d’ailleurs que le mot « animal » vient d’anima, qui est le nom latin de l’âme !

 

Evangélisation 7jpg.jpg

 

Du plus loin qu’on puisse remonter, les animaux ont longtemps été déifiés. Même saint-François d’Assise leur prêtait une sorte d’« âme », tandis que le prophète Mohamed promettait une place au Paradis aux meilleurs d’entre eux. D’autres exemples ?

Les musulmans passent pour n’aimer ni les chats ni les chiens, mais une légende raconte en effet que Mohamed, ayant voulu mettre sa robe, trouva un jour sa chatte Mu’izza endormie sur l’une de ses manches : plutôt que de la déranger, il coupa la manche et la laissa dormir. Dans l’Égypte ancienne, on révérait la déesse-chatte Bastet, qui était peut-être à l’origine une lionne. En Europe, s’il est vrai que les Celtes semblent avoir préféré les chiens (le nom du grand héros Cúchulainn signifie « chien de Culann », tandis que Cenn Chaitt, « tête de chat » est le nom de l’usurpateur Cairpre, qui causa la ruine de l’Irlande), la religion germanique nous a laissé le souvenir de la déesse Freyja, dont le char était tiré par deux chats nommés Bygull et Tregull. Fille de Njörd et sœur jumelle de Freyr, Freyja (dont le nom est à rapprocher du mot allemand Frau, « dame ») fut la divinité la plus populaire et la plus vénérée dans les pays nordiques. Déesse de la beauté, de la terre et de la fertilité, elle était aussi considérée comme la première des Valkyries. On peut la comparer à la Grecque Artémis, d’autant que chez les Romains, les chats furent associés à Diane la chasseresse, dont le culte fut assimilé à celui de Bastet.

Dans le christianisme, le chat occupe une place ambivalente. La Journée mondiale des animaux a lieu tous les ans le 4 octobre, qui est aussi la fête de saint-François d’Assise, patron des animaux. Dans certaines églises, on célébrait à cette date une messe pour les bêtes. Dans certaines autres, encore aujourd’hui, se déroulent en septembre ou tous les premiers dimanches de novembre une bénédiction publique des animaux ! À l’instar de saint-François, qui les autorisait à venir boire dans son gobelet, le pape Benoît XVI, pour ne citer que lui, était lui aussi connu pour son amour des chats. Cela n’était pas le cas, malheureusement, de tous ses prédécesseurs, qui ont longtemps vu dans le chat un animal diabolique, chéri comme tel par les « sorcières ». Amis des félins, n’oubliez jamais de vouer à une exécration éternelle le pape Grégoire IX, créateur de l’Inquisition médiévale qui, par la bulle Vox in rama (1233), déclara que toute personne possédant un chat noir méritait le bûcher, ainsi que le pape Innocent VII, qui promulgua en 1484 un édit prescrivant des sacrifices de chats pour les fêtes populaires !

 

Pour leurs animaux domestiques, les Français dépensent des fortunes en aliments et en soins. Aux Etats-Unis, il y a de psychologues pour chats et chiens… Dans le même temps, nombre d’animaux sont effectivement maltraités : le chaton qu’on offre aux enfants pour Noël, et tôt abandonné dès qu’il ne ressemble plus à une peluche. Où est le problème ?

On compte aujourd’hui en France presque autant d’animaux de compagnie que de bipèdes : 63 millions de bestioles contre 65,5 millions d’habitants. La possession d’un animal familier est pour beaucoup un moyen de combattre la solitude, qui ne cesse de s’étendre par ces temps de dé-liaison sociale et de familles éclatées (elle touche aujourd’hui un Français sur huit). Le problème est que l’attention qu’on leur porte relève plus souvent de la sensiblerie que de la sensibilité, et surtout qu’on les apprécie moins pour leur valeur intrinsèque que pour le plaisir que l’on en tire. Cette attitude utilitaire revient à traiter les animaux comme des objets, qu’on acquiert parce qu’on en a envie et qu’on abandonne à la SPA quand on commence à les trouver gênants. Notre époque a remplacé le solide par le liquide, le durable par l’éphémère, l’engagement par le zapping. Le sort des chats et des chiens, de ce point de vue, ne diffère pas tellement de ce qu’on observe entre les humains.

 

Entretien réalisé par Nicolas Gauthier.

09:44 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

20/10/2014

ENTRETIEN AVEC...

Bernard M..JPG

 

Bernard Maçou,

bénévole de l'Action Sociale et Populaire

 

Question 1 : Comment avez-vous connu les actions sociales du Pasteur Blanchard ?

Réponse : Depuis des années, je suis un fidèle auditeur de radio Courtoisie. J'ai eu plusieurs fois l'occasion d'entendre sur les ondes le Pasteur Blanchard. Dès les débuts de l'ASP, j'ai été intéressé par la démarche, que j'ai suivie à chaque étape. 

 

Question 2 : Aviez-vous précédemment entendu parler de lui ?

Réponse : La première fois, c'était à l'époque des soupes à St Lazare dans les années 90, celles-ci avaient suscité un profond écho dans la presse. A cette époque, on parlait souvent de son travail avec Madame Jany Le Pen. C’est chez son ami Serge De Beketch, où il passait régulièrement, qu'il s’est fait connaitre.

 

Question 3 : Quelles sont les motivations qui vous ont fait devenir bénévole de l'ASP ?

Réponse : Cela fait longtemps que je cherchais à mettre la solidarité en acte au sein d'une association caritative, j'ai trouvé que la dimension humaine de l'ASP me convenait parfaitement. Ma foi pratiquante au sein d'une Eglise protestante Evangélique me poussait dans ce sens. Depuis, j'ai le sentiment que les Chrétiens ayant des sentiments patriotiques devraient s'engager plus nombreux dans ce type d'association, nous devons être le sel de la terre, et témoigner de notre foi dans la vie de la Cité.

 

Question 4 : Comment sont vos relations avec les autres membres de l'ASP ?

Réponse : Excellentes. Comme j'ai pu le dire plus haut, l'ASP est une petite association, nous nous connaissons tous. Avec le temps nous sommes devenus des amis, c’est l'avantage des petites structures, où chacun se connaît par son prénom, et où tous sommes logés à la même enseigne.

 

Question 5 : Pensez-vous que le social soit un élément pour notre famille politique ? 

Réponse : Sans le moindre doute ! Le social et la notion de solidarité envers nos compatriotes démunis est fondamentale, il nous faut aider les plus fragiles, les laissés pour compte, c’est cela qui donne sens à notre combat national et patriotique, c’est là que se trouve la véritable dignité de notre engagement.

 

Question 6 : Une Conclusion.

Réponse : Que le Seigneur bénisse notre action, cette Sainte Cause dont nous ne sommes que les humbles serviteurs, et qu'il donne à chaque membre de l'équipe la foi qui soulève des montagnes, dans l'espérance qui nous ouvre sur l'avenir.

18/10/2014

LES BONS COINS ?

plombiers.jpg  

 

"[24/09/2014] La mairie de Paris met gratuitement à la disposition de tous, des bains-douches municipaux en cabine individuelle.Vous devez vous munir d'un nécessaire de toilette et d'une serviette de toilette.
Attention : les dernières entrées s’effectuent 30 min avant la fermeture de l’établissement (il est donc possible de prendre sa douche pour les personnes qui arrivent dans le créneau mentionné) "

 
 
Source : 
http://www.paris.fr/
pratique/personnes-en-grande-precarite/
vivre-au-quotidien/bains-douches-municipaux/rub_5365_stan...
 

plombier baignoire.jpg

 
" Paris Bé oui sur Paris voici la liste des douches municipales gratuites J'y suis allé pendant quelques années, j'ai dû arrêter vers la mi-2006."
 
 
" Bains-douches des Deux ponts 
8, rue des Deux-Ponts, 4ème
// Métro : Pont-Marie
Les employés sont pas tjrs très sympas
mais bon ils sont là pour faire leur boulot...
Z'aiment pas qu'on traîne trop en fait .
Sinon avant les douches étaient crading
mais peut-être qu'ils s'en foutaient
pcq elles allaient être détruites,
c des neuves maintenant ... 
 
Bains-douches Saint-Merri 
8, rue du Renard, 4ème
// Métro : Hôtel-de-Ville
Si je me souviens, cabines petites
et pas super-propres,
et pas de pression!!!!  
 
Bains-douches Lacepède 
50, rue Lacepède, 5ème
// Métro : Place Monge
Ont tjrs été fermées à ma connaissance. 
 
Bains-douches Rocher
42, rue du Rocher, 8ème
// Métro : Saint-Lazare ou Villiers
TRES PROPRES (n°1 à Paris
sur les microbes et les bouts de caca)
ça fait toujours plaisir 
Avec une pression qui vous décolle les oreilles.
Les employés sont sympas
mais faut pas abuser du temps,
par contre il y a souvent la queue...
 
Bains-douches Oberkampf
42, rue Oberkampf, 11ème //
Métro : Oberkampf
J'y étais allé qu'une ou 2 fois...
Un peu crades si je me rappelle.
 
Bains-douches Audubon
11, rue Audubon, 12ème
//Métro : Quai de la Rapée ou Gare de Lyon
Un peu petites et sombres si je me souviens.
 
Bains-douches Charenton
188, rue de Charenton, 12ème
// Métro : Dugommier ou Montgallet
Jamais allé je crois.
 
Bains-douches Butte-aux-Cailles
5, place Paul-Verlaine, 13ème
// Métro : Place d'Italie ou Tolbiac
Peut-être fermés.
 
Bains-douches Blomet
17, rue Blomet, 15ème
// Métro : Sèvres-Lecourbe ou Volontaires
Jamais allé peut-être.
 
Bains-douches Castagnary
34, rue Castagnary, 15ème
// Métro : Plaisance
Jamais allé peut-être.
 
Bains-douches Les Amiraux
6, rue Hermann-Lachapelle, 18ème
// Métro : Simplon
Allé 2 ou 3 fois je sais plus trop
rien de trop extra à signaler.
 
Bains-douches Ney
134, boulevard Ney, 18ème
// Métro : Porte de Clignancourt
J'y étais peut-être allé une ou 2 fois
mais je sais plus...
 
Bains-douches Meaux
18, rue de Meaux, 19ème
// Métro : Colonel-Fabien
Un peu trop cradots
et les cabines sont sombres
et petites si je me souviens,
du moins certaines,
et puis si on veut éviter les toxicos
ce n'est pas les meilleurs.
 
Bains-douches Petitot
1, rue Petitot, 19ème
// Métro : Place des Fêtes
TRES GROSSE PRESSION
même pas besoin de frotter.
Les cabines sont clean
et les employés sont sympas
mais il ne faut pas trop traîner,
un peu de queue.
 
Bains-douches Rouvet
1, rue Rouvet, 19ème
// Métro : Corentin-Cariou
Légèrement sales
mais on peut prendre son temps
si il n'y a personne
et pas besoin de faire trop la queue
en général, voire pas du tout.
 
Bains-douches Bidassoa
27, rue de la Bidassoa, 20ème /
/ Métro : Gambetta
(sortie Martin Nadaud)
Je n'y suis jamais allé peut-être
je sais plus trop...
 
Bains-douches Buzenval
27, rue des Haies, 20ème
// Métro : Buzenval
Rien de spécial
j'y suis pas allé très souvent
je ne me rappelle pas trop...
 
Bains-douches Pyrénées.
296, rue des Pyrénées, 20ème
// Métro : Gambetta ou Pyrénées
Etaient tout-le-temps fermés."
 
 
Source :
http://guide.du.zonard.net/index.
php/Liste_des_douches_municipales_gratuites
 
  
   

Des adresses

à collecter,

à vérifier,

à faire connaître dans un sens ou dans un autre,

du travail pour l'Action Sociale et Populaire

17/10/2014

CARREFOUR, LE HALLAL...

 

 

Et l'indigène suspect

Depuis 2006, l’Action Sociale et Populaire, fondée et dirigée par le Pasteur Jean Pierre Blanchard, se consacre à l’aide morale et  matérielle de nos compatriotes laissés pour compte.

Grâce à vos dons, l'association parvient à réunir en quantité presque suffisante, vêtements, chaussures, duvets et autres qu'elle redistribue aux sans-abri lors de ses maraudes.

Pourtant, vers la fin de nos tournées, il n'est pas rare que nous manquions des indispensables kits d'hygiène : désinfectants, savons, tubes de dentifrice et lingettes. La demande est telle que  la rupture de stock est presque permanente.. 

C'est pourquoi le Bureau de l' ASP a plusieurs fois demandé aux 45 directeurs des magasins  Carrefour de la région parisienne  la permission de faire, devant chez eux, une collecte afin d'acheter ces produits de première nécessité ainsi que de la nourriture sèche. 

La réponse de la chaine de distribution n'a toujours été que refus et mépris. De demandes en relances, jamais aucun directeur n’a accepté de nous tolérer à sa porte ; cependant qu’aucune contribution financière n'était sollicitée.

Les plus aimables prétendirent ne pas vouloir “créer un sentiment d'exagération auprès de [leurs] clients” ou déclarèrent  “avoir pris des engagements avec d’autres associations”. Bien sûr, charbonnier est maître chez lui mais c'est à la mine qu'on reconnaît le boulet. Et au final, dans tout ce bazar, surtout du hallal et pas de lézard !

Carrefour a choisi d'ouvrir, il y a quelques années, ses fameux rayons hallal, très équitables et très rentables, même si parfois critiqués par les trop scrogneugneux impétrants en personne. Aussi les magasins Carrefour préfèrent soutenir des associations dont la durable règle d'or s'attache à l'adéquation bizare mais indissoluble  des "Lumières" et du Coran ; le tout étant servi sous un emballage biodégradable.  

Par son engagement historique auprès de la droite nationale, l’Action Sociale et Populaire  incarne, la volonté caritative et solidaire de cette famille de pensée, au service des français. Cela fait tache dans notre propre paysage et les 45 ou 40 directeurs de Carrefour ne le supportent pas. Donc, pas de sésame ouvre toi pour nous. Et si on va chez Auchan, on sera refoulé par les agents...

 

Feu.jpg

 

Alors, soyez nombreux à témoigner au Pasteur Blanchard et à l'ASP votre soutien à leurs croisades nocturnes, notamment en visitant régulièrement ce blog. Car, avec l’Action Sociale et Populaire, le social continuera d’être la véritable défense de nos compatriotes !

 

Jean Chabernaud

membre fondateur,

membre du CA de l'ASP

08:02 Publié dans Editorial | Lien permanent | Commentaires (0)

16/10/2014

LES SDF ET LEURS CHIENS (1).

Les amis pour la vie.jpg

 

Il n'est pas rare de rencontrer des SDF accompagnés d'un ou plusieurs chiens. Cette situation est à l'origine d'un débat où deux points de vues s’affrontent.

Certains pensent que ces animaux seraient mieux lotis auprès d'une famille, dans une maison traditionnelle. D'autres suggèrent, qu’à partir du moment où l'animal a une personne pour s'occuper de lui, l’amour prévaut sur le confort d’un foyer stable.

Par-delà ces discussions, une raison poignante mène ces personnes sans-abri à s'accrocher à leurs compagnons : ces derniers ne les jugent pas et leur restent fidèles malgré une existence difficile. L'animal devient leur seule source de compagnie et d'amour inconditionnel. 

 
 
A suivre...

09:05 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

15/10/2014

MANQUONS CRUELLEMENT...

 L'hiver approche.jpg

 

De vêtements

mais pas d'amis.

 

Communiqué.

 

Notre secrétaire général Benoit Vaillant, mon épouse Catherine et moi-même avons dressé une liste des effets qui nous manquent pour nos maraudes : 

 
 
Vêtements et duvets Tailles
Pantalons en toile ou en velours  42/44/54/58
Pulls-over L/M/XL
Slips L/M/XL
Tee-shirts 39 au 45
Chaussettes 39 au 45
Bonnets, gants, écharpes  
Chaussures et tennis 42 et +
Duvets et couvertures  
Sacs à dos  
 
 

Le Pasteur Blanchard

 

Merci de nous contacter au 06.74.03.18.15

ou à secretaire.asp@francemel.fr