Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2012

IMPRESSIONS DE MARAUDE...

 Maraude du 23 02 2012.jpg

 

Par Céline Guillermond 

du FNJ (Front National de la Jeunesse).
 

Voilà plusieurs mois que j'attendais cette soirée du 23 Février : le grand soir est enfin arrivé et autant dire qu'il restera un souvenir incroyable, aussi paradoxal que cela puisse paraître à certains.

Notre périple à la rencontre des naufragés du système débute traditionnellement, à 21h Porte d'Italie. Les quatre "voyageurs" de cette nuit sont Pascal, le Pasteur Blanchard, son épouse Catherine et moi-même. Sa mission rappelée à chacun, nous partons pour quelques heures de soutien mais aussi d'échange et de partage.

Nous allons retrouver tour à tour : ceux qui reconnaissent le Pasteur au son de sa voix, ceux qui poussent la chansonnette pour réchauffer les cœurs et ceux qui, par leur silence, restent dignes et réservésmais qui, par leur regard se montrent affectueux. 

"Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux." Mère Teresa.

Aux quelques sans-logis rencontrés, cette soirée nous a permis d'offrir une petite aide matérielle, par la distribution de vêtements et de boissons chaudes ; mais, aussi de pouvoir partager avec eux un peu d'amitié. Pour ceux qui étaient dans leurs songes, nous avons laissé quelques affaires à leur chevettels de bons anges-gardiens.

 

Michel.jpg

 

Rien de plus joyeux que de chanter un petit air d’Hugues Aufray, les yeux dans les yeux avec nos amis de la rue... Cela n'a fait que fortifier ma résolution de combattre pour ces SDF,de les aider à espérer, si possible un avenir meilleur, digne et respectueux.

Ce soir- là, nous avons eu aussi l'occasion de saluer d'autres "maraudeurs",  tels que ceux du SAMU Social ou de la Croix-Rouge.

"Donne tes mains pour servir et ton cœur pour aimer." Mère Teresa.

Il y a tant à apprendre de la rue où rien n'est facile. Il faut se rendre à l'évidence, le voir de ses propres yeux est nécessaire pour commencer, peut-être à comprendre.

Je ne peux compter le nombre de personnes croisées, ni même me rappeler tous leurs prénoms mais une chose est sûre, à leur manière, ce sont des êtres d'une grande force et je les remercie de m'avoir si bien reçue sur "leur" parcelle de rue ou de trottoir.

"Nous ne saurons jamais tout le bien qu'un simple sourire peut être capable de faire." Mère Teresa.

 

Céline du FNJ

Commentaires

bravo mademoiselle
avec des jeunes tel que vous nous pouvons espérer que l'avenir de notre pays ne sera pas si noir que nous pourrions le craindre.
dans votre cas j'écris jeunes sans guillemets bien entendu
mes amitiés au pasteur Blanchard

Écrit par : p^hilippe tripier | 02/03/2012

Merci de vos encouragements. Vraiment ce n'est pas grand chose de consacrer une soirée à ces personnes, mais en retour on reçoit beaucoup.*N'hésitez pas à y participer.

Écrit par : Guillermond | 07/03/2012

super Celine, tu merites un enorme respect

Écrit par : florent | 02/03/2012

Merci , mais je ne pense pas avoir besoin de temps d'éloges. Ce sont ces hommes et femmes de la rue à qui il faut apporter le réconfort.
:)

Écrit par : Guilermond | 07/03/2012

Bravo pour cette action qui va dans le sens de l'Evangile.

Écrit par : + Saint Hilaire | 03/03/2012

Merci

Écrit par : Guillermond | 07/03/2012

Les commentaires sont fermés.