Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2011

LES GASPILLAGES DES COLLECTIVITES LOCALES (2).

La Maison Dieu.jpg

 

UNE PYRAMIDE

D'ELUS

 

La France compte à peu près six cents mille élus.

Ils reflètent la pyramide abusive des collectivités locales.

Il existe en effet trente six mille communes.

Et, par-dessus les communes,

s'empile une foule de collectivités :

cantons, départements, régions et autres.

Puis s'ajoute une couche floue mais épaisse

de regroupements comme les intercommunalités

ou encore les "agglos".

 

Parmi les six cents mille élus,

on trouve de cinq à dix mille super-privilégiés.

Leur poids kolossal se traduit

par des salaires accompagnés d'avantages informels.

Ces "à-côtés" prennent de la place

et débordent parfois les rémunérations

dans une cascade de cumuls indécents.

Ces nantis du système exploitent

le butin public en parfaite légalité

car ce sont eux ou leurs zamis qui fabriquent les lois.

Mais, le boulet est encore trop léger 

et ces élus se dépensent à l'amplifier

pour montrer qu'ils existent et sont utiles.

  

L'A.G de l'Action Sociale et Populaire.jpg

 

Dans ce contexte, les gaspillages sont innombrables.

Tout le monde a en ligne de mire les palais somptueux,

chaque organisme rêvant d'ériger le sien. 

Mais, on dénombre bien d'autres gâchis :

à Clermont-Ferrand, c'est un tramway

qui mis en route plus que difficilement

et d'un fonctionnement chaotique

s'acharne à rattraper le montant de la facture,

à Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône,

un cube de béton de quinze millions de kilos d'euros

se prend pour un complexe sportif et culturel

dans une ville de vingt huit mille habitants,

à signaler enfin les "ambassades",

certaines régions en érigent à l'étranger.

La ville de Lyon en possèdent

notamment à New-York et à Tokyo.

  

A suivre...

07:50 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.