QUOI

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2021

LES MEMBRES FONDATEURS DE L'ASP...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NICOLAS PONS

 

 

 

 

 

Ce fut lors d'une de nos premières réunions, dans un local prêté par un ami à Vanves, que nous avons fait la connaissance de Nicolas. Il demeurait à l'époque à deux pas du lieu de réunion. C’est sur internet qu'il découvrit l'annonce de notre association, qui lui était totalement inconnue. C’est un peu par hasard qu'il fut présent à nos tout débuts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a été aussi pour la toute première maraude, et lors des premières saisons il fut un pilier de nos sorties. Avec le temps sa présence s'estompa un peu, mais pas son engagement au sein de l'association, dont il fut le trésorier. C’est aussi lui qui m'installa internet et m'initia à l'informatique. Comme beaucoup de gens du sud-ouest, il avait la nostalgie du pays, où il retourna suite à une mutation dans sa ville natale de Toulouse. Pour autant il reste un actif vice président de l'ASP. Le temps passant, bien des éléments de notre association disparurent, mais il est toujours bon de retrouver ceux qui sont restés fidèles, et qui depuis les temps héroïques de nos débuts, nous ont fait confiance. Nicolas est de ceux-là, et même plus : un ami véritable.

 

 

Blog 5.JPG

 

 

 

Pasteur   Blanchard

 

                                                                                                    

 

 

07/09/2021

ACTION SUR LE TERRAIN ET TEMOIGNAGES.

 

 

 

Que font-ils ? 

 

 

Patriotes défavorisés (1).JPG

 

L'actualité militante de l'A.S.P

 

Avant la reprise de la campagne de maraudes 2021/2022

 

Nous voulons remercier nos bénévoles pour leurs actions pendant la période estivale.

 

 Acteurs eux-mêmes :

 

"visiteurs" et "visités",

 

Oscar, Thierry et Laura.

 

Qui sont-ils ?

 

Oscar.jpg

 

Laura.jpg

 

20/08/2021

ENTRETIEN AVEC...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bernard Maçou,

bénévole de l'Action Sociale et Populaire

 

 

 

 

 

Question 1 : Comment avez-vous connu les actions sociales du Pasteur Blanchard ?

 

 

Réponse : Depuis des années, je suis un fidèle auditeur de radio Courtoisie. J'ai eu plusieurs fois l'occasion d'entendre sur les ondes le Pasteur Blanchard. Dès les débuts de l'ASP, j'ai été intéressé par la démarche, que j'ai suivie à chaque étape.

 

 

 

Question 2 : Aviez vous  précédemment entendu parler de lui ?

 

 

Réponse : La première fois, c'était à l'époque des soupes à St Lazare dans les années 90, celles-ci avaient suscité un profond écho dans la presse. A cette époque, on parlait souvent de son travail avec Madame Jany Le Pen. C’est chez son ami Serge De Beketch, où il passait régulièrement, qu'il s’est fait connaitre.

 

 

Question 3 : Quelles sont les motivations qui vous ont fait devenir bénévole de l'ASP ?

 

 

Réponse : Cela fait longtemps que je cherchais à mettre la solidarité en acte au sein d'une association caritative, j'ai trouvé que la dimension humaine de l'ASP me convenait parfaitement. Ma foi pratiquante au sein d'une Eglise protestante Evangélique me poussait dans ce sens. Depuis, j'ai le sentiment que les Chrétiens ayant des sentiments patriotiques devraient s'engager plus nombreux dans ce type d'association, nous devons être le sel de la terre, et témoigner de notre foi dans la vie de la Cité.

 

 

Question 4 : Comment sont vos relations avec les autres membres de l'ASP ?

 

 

Réponse : Excellentes. Comme j'ai pu le dire plus haut, l'ASP est une petite association, nous nous connaissons tous. Avec le temps nous sommes devenus des amis, c’est l'avantage des petites structures, où chacun se connaît par son prénom, et où tous sommes logés à la même enseigne.

 

 

Question 5 : Pensez-vous que le social soit un élément pour notre famille politique ? 

 

 

Réponse : Sans le moindre doute ! Le social et la notion de solidarité envers nos compatriotes démunis est fondamentale, il nous faut aider les plus fragiles, les laissés pour compte, c’est cela qui donne sens à notre combat national et patriotique, c’est là que se trouve la véritable dignité de notre engagement.

 

 

Question 6 : Une Conclusion.

 

 

Réponse : Que le Seigneur bénisse notre action, cette Sainte Cause dont nous ne sommes que les humbles serviteurs, et qu'il donne à chaque membre de l'équipe la foi qui soulève des montagnes, dans l'espérance qui nous ouvre sur l'avenir.

 

 

 

                                                       

 

01/06/2021

Membres fondateurs de L'ASP.......

 

 

 

C.jpg

 

 

Jean et Béatrice

Chabernaud

 

 

 A l'époque les choses étaient tout sauf évidentes. Totalement seul, isolé, sans soutien, il fallait avoir l'âme chevillée au cops pour créer une association caritative. Dans les faits, ce fut tout sauf une sinécure. Heureusement il me restait les ondes de radio Courtoisie où l'ami Serge et ses copains m'ouvraient leurs antennes, ce qui me permit de lancer la machine.

 

 

 

 

Chabernaud 1.JPG

 

 

 

 

Pour autant, il n'y avait pas grand monde qui se bousculait au portillon pour travailler avec nous. Parmi les rares à croire à notre projet, il y a eu Béatrice et Jean, qui, de suite, sans arrières pensées, se sont totalement engagés. Ils n'ont jamais été de ceux qui volent au secours de la victoire. Il leur a fallu un certain courage pour travailler dans un projet qui semblait à court terme aléatoire. C’est grâce à quelques âmes d'élites comme eux, que, dés le début, humblement, notre projet a pris. Pendant longtemps ils sont restés fidèles pendant de nombreuses années, ils furent des  piliers de l'association, qu'ils en soient grandement remerciés.

 

 

Chabernaud 2.JPG

 

 

 

 

 

Pasteur  Blanchard  

 

                                               

 

04/05/2021

LES MEMBRES FONDATEURS DE l'ASP...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oscar  Wesley

 

 

 

 

Il fût un temps, ceux de nos débuts à la Cité du Refuge de l'Armée du Salut, au bon vieux temps de notre jeunesse, époque inoubliable, où être un travailleur social professionnel était une vocation et une véritable aventure humaine. Depuis, la machine administrative a éteint cette flamme en fonctionnarisant le secteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est par l'intermédiaire du blog, qu'après des décennies, nous nous sommes retrouvés. Ce qu'il y a de paradoxal dans ces retrouvailles, c’est que ce fut par l'intermédiaire d'un de nos ancien collègue, aux idées d'extrême gauche, qui, voulant dénoncer mon parcours, a permis notre rencontre. Il ignorait en effet que Oscar partageait mes valeurs, le même amour pour la France. Depuis, Oscar est de toutes nos actions, mais surtout là où il s'avère le plus utile : pour trouver de solutions à tous ceux qui font appel à nos services, afin de régler des problèmes d'hébergement ou d'orientation. Le fait qu'il soit un professionnel en activité est pour nous une aide précieuse. 

 

 

 

Pasteur  Blanchard   

 

                                                                     

23/04/2021

Circulaire:

 

 

ASP-Logo.jpg

 

 

Chers amis, bénévoles et cadres de l’ASP,

 

 

Nous avons par notre vice-président un formulaire pour marauder. Les conditions sont changées, nous ne serons pas plus de 4, vous serez moins nombreux à pouvoir venir. Il faudra venir masquer, avec le formulaire que je vous fournirai, dans la rue il faudra gérer les groupes de SDF de plus de 10 personnes.

 

 

Il va y avoir vingt cinq ans, le 4 novembre 1996, que nous lancions les soupes de nuit gare St Lazare, pour fêter cet événement j’ai retenu la date du 6 novembre 2021, veuillez retenir la date, je vous informerais des modalités. Nous allons rééditer le livre «  La faim justifie les moyens » récit de cette première campagne, en témoignage de remerciement, nous l’offrirons aux bénévoles et aux maraudeurs.

 

 

 

Il y a vingt  ans un journaliste de « libération » avait écrit que nous ne passerions pas Noël, nous sommes encore là, et avons bien l’intention de continuer, pour cela nous comptons sur vous.

 

 

 

                       Pasteur Blanchard

                       Président de l’ASP

 

 

Logo ASP 1.PNG

BUREAU ET CONSEIL D'ADMINISTRATION

Depuis le 18/09/2007

sur le terrain

avec l' Action Sociale Populaire

 

     Pasteur et Catherine Blanchard.JPGPasteur Blanchard et Catherine Blanchard

  

Gaël Fouilleul.JPGGaël Fouilleul

 

 

 

 

Capture d’écran 2021-04-23 à 05.07.53.png

Hector THEOTOKOS ( t-shirt bleu )

 

Alexandre Simonnot.JPG

Alexandre Simonnot

 

Celine Guillermond.JPG

Céline Guillermond

 

Gilles Clavel ( 1 à droite).JPG

 Gilles Clavel (1er à droite)

 

Emmanuel Perone.JPG

Emmanuel Perone (au centre)

Bruno Rajalu CA.jpg

Bruno Rajalu

 

Jany.JPG

 Jany Le Pen marraine de l’ASP

 

BUREAU

Pasteur Jean-Pierre Blanchard 

Président

Gilles Clavel

Vice-Président

Hector Théotokos

Secrétaire Général

Gaël Fouilleul

Trésorier

 

CONSEIL D'ADMINISTRATION

Céline Guillermond

Emmanuel Perone

Alexandre Simonnot

Bruno Rajalu

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Notre nouveau secrétaire général

C'est avec une joie non dissimulée que nous accueillons le bien serviable Hector THEOTOKOS, avec le t-shirt bleu, qui est notre nouveau secrétaire général.

Bienvenue à lui dans notre équipe de bénévoles, bénévoles sans l'aide desquelles nous ne pourrions faire ce que tout ce que nous faisons pour les autres.

L'homme au t-shirt bleu, à l'extrème gauche.

02/02/2021

Hommage à Jean GUILLOU par Alexandre SIMONNOT Secrétaire Général de l’ASP :

 

 

 

 

Jean GUILLOU.jpeg

 

 

 

 

 

N’oublions pas dans nos prières notre grand Maître Jean GUILLOU rappelé à Dieu le 26 janvier 2019 dans sa 89ème année.

 

 

Je dis notre grand Maître car j’ai eu l’immense privilège autrefois de le rencontrer très souvent à la tribune de Saint-Eustache, à l’époque merveilleuse où mon propre Maître Jean-Paul IMBERT était son suppléant de 1971 à 1993.

 

 

Mon plus beau et émouvant souvenir de jeune organiste restera cette soirée magique où j’ai fait la connaissance de Jean GUILLOU. Ce soir-là nous sommes montés le voir Jean-Paul IMBERT et moi à sa tribune, et il m’a fait l’honneur, alors que je n’avais que 13 ans, de jouer sur ce fabuleux instrument de Saint-Eustache. Jean-Paul IMBERT me tournant les pages et Jean GUILLOU me tirant les jeux sera pour moi un souvenir impérissable.

 

 

 

Disciple du Maître Marcel DUPRE, Jean GUILLOU était le dernier survivant de toute une génération d’organistes disparus récemment, comme Michel CHAPUIS, Suzanne CHAISEMARTIN, André ISOIR, Marie-Claire ALAIN et tant d’autres …

 

 

 

Organiste, pianiste, compositeur, écrivain, professeur, concepteur d’orgues, Jean GUILLOU était aussi très connu pour ses improvisations extraordinaires. Sa virtuosité était époustouflante, il était le PAGANINI de l’orgue. Le regarder jouer était un spectacle aussi beau à voir qu’à entendre. Sa technique était parfaite, très sûre et très précise. Il pensait chacune des notes qu’il jouait. Il détestait la médiocrité, et recherchait toujours, par son travail acharné, la perfection. Il était un Maître de la registration qui fait que sur chaque orgue où il se produisait, il en faisait entendre toutes les capacités sonores…

 

 

 

L’une de ses plus belles réalisations restera incontestablement l’orgue de l’Alpe-d’Huez, dont Jean-Paul IMBERT est le titulaire et dont le buffet en forme de main est connu dans le monde entier

 

 

 

L’argent et les honneurs n’intéressaient absolument pas Jean GUILLOU. C’est ainsi qu’en 2010 il refusa la Légion d’Honneur car il estimait, à juste titre, que c’était de l’hypocrisie et que l’Etat ferait bien mieux de s’occuper de ces innombrables orgues françaises, dont il est le propriétaire, et qui sont dans un état lamentable …

 

 

 

On peut le dire sans aucune exagération : Jean GUILLOU était un génie.

 

 

Il avait reçu cette grâce du Bon Dieu d’être un musicien hors du commun, un virtuose comme il y en a peu. Un journaliste du Figaro avait parfaitement décrit Jean GUILLOU en écrivant qu’il « transcendait la tradition sans jamais lui être infidèle »

 

 

 

Evidemment il avait, comme nous tous, ses défauts, des comportements qui pouvaient être ressentis comme cruels par ses plus proches amis et fidèles. Sa volonté de vouloir sortir l’orgue des églises et de vouloir séparer la musique de la religion était très triste. 

 

 

 

L’orgue est au service de la Liturgie et donc au service de Dieu. Uniquement au service de Dieu. C’est ce qui est gravé dans le magnifique pupitre en bois de la console de Saint-Eustache : SOLI DEO GLORIA, pour l’unique Gloire de Dieu. 

 

 

 

Là où il est maintenant, Jean GUILLOU le sait. 

 

 

Qu’il repose en paix.

 

 

 

 

Alexandre SIMONNOT

 

15/01/2021

LES MEMBRES FONDATEURS DE L'ASP...

 

 

 

 

 

 

 

 

NICOLAS PONS

 

 

 

 

 

Ce fut lors d'une de nos premières réunions, dans un local prêté par un ami à Vanves, que nous avons fait la connaissance de Nicolas. Il demeurait à l'époque à deux pas du lieu de réunion. C’est sur internet qu'il découvrit l'annonce de notre association, qui lui était totalement inconnue. C’est un peu par hasard qu'il fut présent à nos tout débuts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a été aussi pour la toute première maraude, et lors des premières saisons il fut un pilier de nos sorties. Avec le temps sa présence s'estompa un peu, mais pas son engagement au sein de l'association, dont il fut le trésorier. C’est aussi lui qui m'installa internet et m'initia à l'informatique. Comme beaucoup de gens du sud-ouest, il avait la nostalgie du pays, où il retourna suite à une mutation dans sa ville natale de Toulouse. Pour autant il reste un actif vice président de l'ASP. Le temps passant, bien des éléments de notre association disparurent, mais il est toujours bon de retrouver ceux qui sont restés fidèles, et qui depuis les temps héroïques de nos débuts, nous ont fait confiance. Nicolas est de ceux-là, et même plus : un ami véritable.

 

 

 

Pasteur   Blanchard