Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2015

Le FN 93 en maraude, à la rencontre des laissés pour compte:

 

Maraude 1.jpg

 

 

(Laurent Spagnol, Yann Kovac & Gilles Clavel)



Dans la nuit du 06 au 07 janvier, une délégation de la fédération FN de Seine-Saint-Denis qui accompagne le Pasteur Blanchard, est partie à la rencontre de ceux qui sont oubliés par nos différents gouvernements, qu’ils soient de Droite comme de Gauche.

Au cœur de la ville lumière, reconnue de par le monde, comme la plus belle ville, la réalité de la vie nocturne est bien différente de ce que l’on veut nous faire croire. Bien sûr, la vie y est animée, les parisiens (et les touristes), se retrouvent au restaurant, flânent sur les beaux boulevards, mais au détour des rues, impossible de ne pas voir, là une petite tente, là un amoncellement de couvertures avec un malheureux qui essaie de se réchauffer. Car telle est la triste vérité !

Sur le boulevard Hausmann (tout un symbole), devant les grands magasins, se retrouvent des Sans Domiciles Fixes. Je dis tout un symbole car ce boulevard porte le nom du Baron Hausmann, celui-là même qui a redessiné la ville de Paris afin de sortir cette dernière de la cité moyenâgeuse pour la faire rentrer dans le monde moderne. Mais à la vue de la réalité, c’est un retour flagrant vers le passé ! Comment croire qu’au XXIème Siècle, alors que les avancées technologiques sont incroyables, les gouvernements puissent tolérer que des patriotes en soient réduits à la misère, à une vie indigne.

Lorsque ces personnes nous voient arriver, on sent une lueur apparaître. Une boisson Chaude servie, une couverture donnée avec amour, quelques mots échangés avec eux, leur redonnent le sourire, une certaine fierté car malgré ce que certains peuvent penser, cela reste des Etres Humains. Et heureusement la solidarité existe encore de nos jours ! Hier soir, alors que nous étions avec un jeune couple roumain, une jeune fille est venue, spontanément, leur apporter 2 pizzas chaudes. Quoi de plus beau que de voir ce genre de gestes. Oui l’esprit patriotique est toujours présent !

Un de ces malheureux, nous explique que la rue c’est sa maison depuis plus de 18 ans. 18 ANS ! C’est inimaginable. Et ce, malgré des séjours à l’hôpital, cet homme garde sa dignité. Ce petit bout de trottoir, c’est son chez lui. Devant hélas cette triste réalité, nous ne pouvons que nous demander : Mais qui sont les responsables de cette misère ?

Lorsque nous écoutons les beaux discours de l’UMPS, nous les entendons toujours dire qu’ils travaillent pour le bien être des gens. Mais de quels gens parlent-ils ? Certainement pas du petit peuple de France. Sinon, nous ne connaitrions pas une telle situation dans le pays berceau des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui je le rappelle commence par ces termes : »Les hommes naissent libres et égaux en droits » Bien entendu, des différences il y en a toujours eu, mais là nous revenons au Moyen Age avec, d’un côté le Pouvoir et de l’autre, les citoyens qui n’ont qu’un rôle à jouer, payer et toujours payer pour remplir les caisses de l’Etat. Les impôts s’étant substitués à la dîme et à la gabelle. Mais les conséquences restent toujours les mêmes !

Depuis de nombreuses années, des associations se battent pour donner une vie meilleure a ces déshérités, ces oubliés de la société. Mais rien ne changent. Pire, ce phénomène a tendance à augmenter. L’âge moyen baisse. Même des travailleurs connaissent ce sort, car malgré leur dur labeur, la rue reste leur seul moyen de survie. Et maintenant, avec l’arrivée de nombreux malheureux venant des 4 coins de l’Europe, la diversification ethnique se fait aussi dans la rue.

On nous parle de solidarité avec la misère qu’il y a dans les autres pays. Oui d’accord, à notre époque, ce fléau ne devrait plus exister, mais avant de s’occuper du malheur des autres, la priorité c’est d’endiguer le malheur au sein de notre propre pays. Après et seulement après, on pourra se donner les moyens d’aider les autres. Mais à l’heure actuelle, l’objectif c’est aider nos compatriotes.

Et pour cela, il faut revenir à un Etat Nation et Souverain, en reprenant le contrôle de nos frontières, et en faisant une politique patriotique et non pas comme cela est le cas de nos jours, une politique extra communautaire avec pour seul objectif de créer un gouffre entre ceux qui possèdent et ceux qui n’ont rien. La politique française se doit d’être une politique patriote, POUR les patriotes et AVEC les patriotes. Sinon, tout ce pourquoi nos ainés se sont battus (ex la Révolution française de 1789) n’aura servi strictement à rien ! Seuls les grands de ce monde, grâce à la finance altermondialiste, appuyés par les actionnaires des grandes entreprises auraient le droit d’avoir une VIE DIGNE ET SEREINE, et tous les autres non ?

Le Front National, grâce à des associations, vient en aide à ces laissés pour compte, car malgré leur détresse, ils sont et seront toujours des compatriotes.

Les autres partis, ne sont que des faiseurs de misères. Et les résultats sont là. Le malheur est dans nos quartiers, à chaque coin de rue. Voilà leur triste bilan. Car ce phénomène n’est pas un phénomène nouveau, mais bel et bien ancien. Fruit de politiques laxistes menées depuis plusieurs décennies qui ne fait que rabaisser notre beau Pays.

Allons-nous rester les bras croisés en laissant faire ; allons-nous nous révolter pour que cesse cette ignominie ?

 

 

Maraude 2.jpg

Les commentaires sont fermés.