Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2014

GAUCHE DE FRANCE...

Misérable.jpg

 

Plus de laïcity

dans nos quartier !

Quand vous entendrez cette gauche vous parler encore laïcité, comme Hollande l’a fait lors de la campagne présidentielle, pensez à Valls et à Hidalgo;   

Le 16 janvier 1994, dans les rues de Paris, 1 million de manifestants battaient le pavé, pour défendre la laïcité, menacée par des financements sans limites accordées aux écoles privées, principalement catholiques, dans un projet de loi de François Bayrou. Il y avait en première ligne les socialistes, Rocard et sa casquette, les communistes, les anarchistes, les gauchistes, les francs-maçons, les syndicats, les féministes et tout ce que la gauche compte d’anti-calotins. 

J’étais fier d’avoir été présent à cette inoubliable manifestation, sans illusion par ailleurs sur la manipulation des socialistes.

 

les partisans.jpg

 

Vingt ans plus tard, Anne Hidalgo, dans la continuité de son mentor Bertrand Delanoë, va célébrer, dans la mairie de Paris, le 4e pilier de l’islam, le ramadan. L’an passé, dans le même esprit, Manuel Valls avait inauguré deux mosquées, à Cergy et à Strasbourg, et avait rompu à trois reprises le jeûne du ramadan. On est fort loin de l’esprit de la loi de 1905, qui, faut-il le rappeler, dans son article 2, précise que « la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte ».

Le mercredi 9 juillet, Anne Hidalgo, a donc consacré 70.000 euros de fonds publics à célébrer une pratique religieuse. Une paille par rapport à la subvention exorbitante accordée en 2014 à l’Institut des Cultures d’Islam , et ses deux mosquées, de 1,3 million d’euros ! Dans le même temps, en Kabylie, au risque de leur vie, des Algériens réclament le droit de manger librement, sans subir de contrainte religieuse. Belle trahison laïque de la part de la camarade Hidalgo et de ses complices écologistes. Ils préfèrent cautionner les fondamentalistes religieux, qui utilisent le ramadan pour mieux fliquer les mauvais musulmans, que les esprits libres qui veulent s’en émanciper. Où seront-ils, ceux qui, vingt ans plus tôt, en plein hiver, étaient venus de toute la France défendre les principes laïques menacés par une contre-offensive chrétienne ?

 

Soupe populaire 1.jpg

 

Les socialistes ? Ils lècheront les babouches des disciples d’Allah (qui ont voté Hollande à 93 %), et s’extasieront devant cette merveilleuse religion d’amour, de tolérance et de paix, dont la propagande nous dit qu’elle ne saurait être confondue avec les exactions de quelques extrémistes isolés comme Nemmouche, Merah, Fofana, Kelkal et ceux qui, depuis le 11 septembre 2001, ont juste perpétué dans le monde 23.000 attentats mortels.

Mélenchon ? Il regrettait sur France Culture la victoire de Charles Martel à Poitiers, en 732, qui, selon lui, nous a privée des bienfaits de la pacifique culture arabe, et nous a imposé le christianisme. Sus à Jésus, vive Mahomet !


Les anarchistes ? A l’exception de la Fédération Anarchiste, tous les autres réclament un délit d’islamophobie, amalgamée à du racisme. Ni Dieu ni Maître, mais pas touche à Allah !

Les francs-maçons ? Quand Sarkozy allait baiser l’anneau du pape, selon eux, la laïcité était bafouée. Quand Valls fait la même chose, on ne les entend plus. Quand les socialistes honorent le ramadan à Paris, c’est donc silence radio. A bas la calotte, mais Allah akbar ! 

Il n’y a eu que Résistance Républicaine et Riposte Laïque qui ont perpétué les meilleures traditions gauloises,  en organisant un Apéro saucisson laïque, devant la mairie de Paris, le mercredi 9 juillet, avec des sandwiches au saucisson et du vin.

Manifestants du 16 janvier 1994, quand vous entendrez cette gauche vous parler encore laïcité, comme Hollande l’a fait lors de la campagne présidentielle, pensez à Valls et à Hidalgo…

09:50 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.