Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2012

UN TRAIN PEUT EN CACHER UN AUTRE.

Fléau.jpg

 

Ces jours derniers, j'ai commencé à examiner l'impact des premiers amendements apportés par ce projet de loi N°344.

Ces conséquences portent non seulement sur notre Code civil mais aussi sur les régles matrimoniales, sur l'attribution du nom des enfants adoptés, sur l'hérédité, sur les successions, sur les héritages, sur le droit du travail, sur les règles fiscales, sur les décès, etc...etc..

Les premières analyses ainsi faites montrent que les dispositions de cette loi sont d'une portée telle qu'il est absolument impossible à tout juriste de l'évaluer pour l'avenir de la société française dont les fondements même seront bouleversés. Des pans entiers de règles de droit minutieusement mises au point depuis des siècles seront anéantis en même temps que la société française dont les membres auront perdu tous leurs repères naturels.

Dans ce texte, compte tenu de son importance, chaque amendement devrait réclamer un vaste débat public. Je dis bien chaque amendement ! Chaque amendement ! Hélas, ce n'est pas le cas.

 

De mort.jpg

 

ATTENTION ! ATTENTION !

 

Ce texte, non seulement définit les règles relatives au "mariage" de deux personnes de même sexe et l'adoption par eux d'enfants mais il s'applique aussi au mariage de personnes de sexes différents et à l'adoption par ceux-ci d'enfants.

Ce qui fait que les dispositions régissant le mariage actuel seront profondément bouleversées pour ne pas dire anéanties.

Face au danger immense que constitue une telle loi pour la société française et pour les relations entre chacun de ses membres, j'invite chaque Française et chaque Français à écrire à son député.  Pour exiger, oui pour exiger un REFERENDUM précédé d'un long débat article par article, amendement par amendement, afin que le peuple souverain puisse se prononcer en toute connaissance de cause.

Si par malheur ce référendum ne lui était pas accordé, alors il ne resterait plus au peuple souverain qu'à descendre massivement par millions dans la rue pour faire reculer le gouvernement et sauver la société française.

Françaises, Français, le destin de votre mode de vie est entre vos mains. A vous de vous faire entendre !

 

Adrien Desport Rbm

07:05 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.