Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2012

VANDALISME OU...

 merselkebir-cimetiere.jpg

 

Christianophobie ?

 

Les profanations de tombes catholiques et d’églises en France sont nombreuses  pourtant, la classe politique dirigeante reste silencieuse. 

Lu dans Libération :

[Une vingtaine de tombes ont été vandalisées dans un cimetière catholique de Goussainville (Val-d’Oise), a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Selon la mairie, les dégradations ont eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi, et concernent des stèles et des croix qui ont été renversées et se sont, pour certaines, brisées.

"Nous avons recensé 21 tombes vandalisées. Ils ont choisi les stèles les plus anciennes et les plus fragiles", a indiqué à l’AFP le directeur de cabinet du maire, Didier Boisseau. "Aucune inscription, ni aucun message de quelque nature que ce soit n’ont été retrouvés."  "A priori, il s’agit d’un pur acte de vandalisme" a-t-il encore précisé, en indiquant que la mairie était en train de rechercher les propriétaires des concessions dégradées."

Dans un communiqué, le Front national, indique que la profanation a eu lieu "la semaine dernière" et dénonce l’absence de réaction des "ministres" et des associations antiracistes. "Si ces tombes avaient été musulmanes, cette information serait reprise par tous les médias (…) Mais là il ne s’agit que de tombes catholiques alors cela n’intéresse personne" estime le FN.

Le commissariat de Gonesse est chargé de l’enquête.]

Les commentaires sont fermés.