Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2012

2 POIDS / 2 MESURES TRES TENDANCE...

Sans-papiers.jpg

 

Le gouvernement va faciliter l’accès à l’Aide Médicale d’État pour les sans-papiers

"L’Aide Médicale d’État (AME), ce scandale organisé qui donne aux sans-papiers un accès aux soins (totalement pris en charge) quand les Français peinent de plus en plus à y accéder, va se voir facilitée d’ici peu.

L’ancienne majorité parlementaire avait, devant le coût exorbitant de cette aide (588 millions d’euros) et le nombre croissant de bénéficiaires (220 000 en 2011), instauré une franchise de 30 euros pour ces derniers. Si cette mesurette reste ridicule et électoraliste, là voici désormais supprimée par le nouveau gouvernement de gauche.

C’est la ministre de la Santé et des Affaires sociales qui l’a annoncé à l’issue d’une table ronde sur l’exclusion. « La promesse de François Hollande de supprimer le droit d’entrée à l’AME fera l’objet d’un texte de loi qui sera présenté dans les prochains jours » a ainsi déclaré Marisol Touraine.

Alors que l’AME devrait purement et simplement être supprimée, car elle constitue l’une des nombreuses pompes aspirantes de l’immigration (l’un des avantages qui attirent les immigrés) et représente une insulte vis-à-vis des Français qui ne parviennent plus à se soigner, la gauche vient désormais d’en faciliter l’accès."

 

Christopher Lings

 

Avec-papiers.jpg

 

"La Ville de Paris va supprimer la gratuité dans les transports en commun pour les personnes âgées ou handicapées. Cette décision intervient à l'occasion d'un projet de modernisation des cartes de transport qui sera présenté au conseil de Paris les 9, 10 et 11 juillet.

Les détenteurs de la carte Emeraude, qui permet de voyager gratuitement sur les réseaux parisiens de la RATP et de la SNCF, devront acquitter une participation financière à partir du 1er novembre.

Dans le même temps, la carte Emeraude et celle Améthyste (réseaux franciliens) seront désormais chargées sur le Pass Navigo, bien plus maniable que l'actuel coupon magnétique. Ce changement permettra un remplacement plus facile du titre de transport en cas de perte.

 

"C'est la liberté de se déplacer des personnes âgées qui est en jeu"

Les bénéficiaires d'Emeraude paieront 20 euros par an s'ils perçoivent un minimum social et/ou la prestation Paris Solidarité. Le prix sera de 40 euros par an pour ceux qui justifient d'un montant d'impôt inférieur ou égal à 2.028 euros.

"C'est la fin de la gratuité de la carte Emeraude", s'est indigné le chef de l'opposition UMP au conseil de Paris, Jean-François Lamour. "Le maire (Bertrand Delanoë, PS) est en train de faire payer aux personnes âgées ses faiblesses en matière de dépense". Pour Jean-François Legaret (UMP), président de la commission des finances de la Ville, "c'est la liberté de se déplacer des personnes âgées qui est en jeu".

Pour le groupe PCF et Parti de gauche, il est "hors de question de faire payer ceux qui gagnent moins de 876 euros", c'est-à-dire la tranche qui devrait s'acquitter de 20 euros. Un amendement sera déposé en ce sens.

 

Une économie de 4,6 millions d'euros 

Créée en 1973, la carte Emeraude concerne actuellement les Parisiens de plus de 65 ans, ou de plus de 60 ans s'ils sont retraités au titre de l'inaptitude, et les personnes en situation de handicap, justifiant d'un impôt sur le revenu inférieur ou égal à 2.028 euros.

Ce plafond n'est pas opposable aux veuves et veufs de guerre et aux anciens combattants de 65 ans et plus, qui continueront à bénéficier de la gratuité. Ce que conteste le groupe écologiste, qui déposera un amendement visant à "supprimer cette exception".

Au 31 mai 2012, 131.667 personnes bénéficiaient d'une carte Emeraude et 7.784 d'une carte Améthyste. Ces deux dispositifs ont coûté 55 millions d'euros à la Ville en 2011. La  nouvelle recette liée à la participation financière des bénéficiaires est estimée à 4,6 millions d'euros."

 

La-croix.com avec AFP

19:44 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.