Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2012

LA MANIPULATION "ANTIRACISTE"(3).

 L'école.jpg

 

Sur le plan politique, le chantage ne date pas d’hier.

Staline et ses disciples occidentaux créaient déjà chez nous,

dans les années 50, des fronts antifascistes 

contre un fascisme qui n’existait plus.

 

Soins.jpg

 

Aujourd’hui, ses héritiers ont réactivé l’ "antiracisme"

pour condamner toute manifestation de préférence nationale

au profit des Européens dans leurs propres pays.

On récupère même l’anticolonialisme,

érigeant le "racisme" en repoussoir idéologique

dressé contre l’ex-puissance colonisatrice,

un demi-siècle après les indépendances des colonies,

alors que les conséquences d’une décolonisation hâtive

ensanglantent et ruinent l’Afrique sous nos yeux.

Nous avons même vu un Président de la République,

plutôt que de défendre l’honneur et l’œuvre de la France,

"demander pardon" à tout-va et déclarer

que les valeurs fondatrices de la France

étaient musulmanes autant que chrétiennes !

 

La colonisation.jpg

 

Les mouvements qui incarnent l’antiracisme

unilatéral, inquisitorial, institutionnel et subventionné,

prolifèrent sur ce terreau malsain.

Ils tiennent le haut du pavé dans tous les domaines de la vie publique.

Souvent marqués politiquement et même ethniquement,

parfois au service de communautés rivales étrangères à notre culture,

ils ne se rejoignent que pour stigmatiser les "souchiens"

qui osent encore réclamer le statut et le respect auxquels ils ont droit.

Les Français, culpabilisés au point d’en perdre

leurs réflexes élémentaires d’auto-défense,

prendront-ils enfin conscience de la manipulation ?

 

Robert SCHILLING

(rjp.schilling@wanadoo.fr)

05:48 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.