Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2011

Les VOLFF : une famille Française!

 

 

 

V famille française 1.jpg

 

Force est de constater que notre blog est de plus en plus visité,

 

 

Aussi par des personnes dont je ne soupçonnais pas

Qu 'elles puissent avoir un quelconque intérêt

pour ma personne et mes activités.

 

 

 

 

Il y a de cela pas mal de temps, j’avais fait un reportage

Sur mon meilleur ami le Pasteur Volff,

qui a visiblement été lu en Alsace et ailleurs.

 

 

 

Il a eu quelques remarques suite à mon article.

C’est pour moi l'occasion de redire

Que si mon ami Philippe ne renie en rien son passé militant,

Son évolution ( comme pour moi même aujourd'hui)  la conduit à des années lumière de la politique,

Pour laquelle il n'a plus grand intérêt.

 

 

La famille Volff a refusé de devenir Allemande.

Après la guerre de 1870, elle s'est installée en région parisienne.

 

 

Depuis cette époque, elle a été de tous les combats nationalistes.

 

 

Le grand-père de mon ami a été barré dans sa carrière militaire

 

 

pour avoir été de cœur avec nos compatriotes d'Algérie,

 

 

lâchement abandonnés.

 

 

Son père a été proche des mouvements pied noir,

 

 

avant de devenir il y a bien longtemps, candidat FN dans le Val D'Oise, c'étais une autre époque.

 

 

Ce sont des familles comme celles-là

qui sont l'honneur de notre pays,

 

 

Qui méritent le plus beau qualificatif :

Français.

 

V famille française 2.jpg

 

 

 

 

Pasteur   Blanchard

 

 

 

 

Commentaires

where did you take that picture ?

Écrit par : Board Shorts | 29/05/2011

Si j'ai grandi entourés d'hommes restés "Algérie française", mon grand-père a participé à la Guerre d'Algérie dans le cadre régulier de l'Armée comme chef de corps et sous-préfet. C'est plus tard qu'il s'est mis le pouvoir gaullien à dos, en refusant un ordre non-écrit et non-hiérarchique qui aurait pu conduire à un bain de sang, lors d'une mission au Congo fraîchement indépendant.
Mon oncle Jean Volff reprend l'épisode dans ses livres biographiques, "Un procureur général dans la tempête" et "Servir".

Écrit par : Ph. Volff | 22/09/2014

Les commentaires sont fermés.