Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2012

LES PREDATEURS PUBLICS (2).

En Italie,

les privilèges des politiciens

sont tellement considérables

que leur groupe est couramment désigné par le terme de "Caste".

Le symbole est si fort que celui qui n'appartient pas à la "Caste"

est considéré comme

  

Mini.jpg

                                                                                       inexistant.

Scoop.jpg

 

En dix ans, le budget de la chambre des députés a gonflé

de sept cents cinquante millions à un milliard d'euros,

celui du Sénat de trois cents quarante neuf millions

à cinq cents soixante quatorze millions.

Il y a cents dix provinces

qui font double emploi avec vingt régions.

Les salaires flambent ;

les membres de la Caste disposent de privilèges insensés,

comme des voitures gratuites,

des droits aux voyages gratuits,

la nourriture gratuite

et la disposition

d'un grand nombre de collaborateurs.

 

Le tout nouveau premier ministre a-t-il annoncé

qu'il porterait le fer rouge dans cette situation inadmissible

qui a conduit le pays à perdre pratiquement son indépendance ?

Les prétendus experts qui font le voyage à Rome

pour lui imposer des mesures draconiennes

n'ont pas du tout la mission de réduire de façon douloureuse

les privilèges de la "Caste".

Or, pourtant, récupérer cet argent public

serait un élément essentiel du programme de redressement du pays.

 

A suivre...

07:10 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.