Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2015

Le gouvernement socialiste abandonne les handicapés:

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, députée française au Parlement européen, vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales

 

La crise économique frappe encore plus les personnes handicapées que les autres. A la fin de l’année 2013, plus de 410.000 d’entre elles étaient au chômage, ce qui correspond à une augmentation de 11,5% en un an, selon l’Association des paralysés de France. Cette dégradation se poursuit chaque mois : fin juin 2014, l’augmentation était de 10,6% soit deux fois plus que l’augmentation du chômage pour l’ensemble de la population.

 

 

Et pourtant, les personnes handicapées devraient être au cœur des préoccupations de l’État : plus fragiles, elles ont besoin de plus d’attention et de protection.

 

Encore plus victimes de la crise que le reste de la population, elles devraient bénéficier d’un effort plus soutenu de la part de la collectivité.

 

Au contraire, le gouvernement de Manuel Valls préfère s’attaquer à elles. Le gouvernement a fait adopter par l’Assemblée nationale une ponction de 29 millions d’euros sur les réserves du fonds d’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique ! Et le gouvernement prévoit le même mécanisme contre l’AGEFIPH qui agit pour l’insertion dans les entreprises privées.
Dans les pas de l’UMP, les socialistes choisissent de s’attaquer aux plus fragiles pour satisfaire aux exigences de la finance mondialisée.

 

Le Front National et Marine Le Pen mettent au contraire les plus fragiles au cœur de leur action, en voulant restaurer la nécessaire solidarité uniquement possible dans le cadre d’une souveraineté nationale retrouvée.

 

Partager la publication "Le gouvernement socialiste abandonne les handicapés"

10:08 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.